mardi 1 septembre 2015

Monsieur le Président



Cher Pierre, cher Président,

J'ai tant écrit sur Kalymnos que depuis deux ans j'ai renoncé à décrire l'actualité de l'escalade sur cette île grecque fréquentée assidument par une brochette d'aficionados de notre club qui la connaissent maintenant aussi bien que moi. J'avais peur de lasser les lecteurs de ce blog, et puis je m'aperçois, en consultant les statistiques du site , que de nombreux visiteurs s'intéressent à nos pérégrinations verticales. Je n'avais donc rien prévu pour le retour cet été quand tu m'as sollicité pour un compte-rendu au service de vos projets puisque pour une fois nous n'y serons pas ensemble à la Toussaint.
Comment résister à la demande d'un Président? Nous savons tous le parti que l'on peut tirer d'un service rendu au Président...
Et quel qu'il soit! Car bien qu'il s'en défendent parfois (moi Président...), il suffit de lire le livre de Jean-Luc Touly, "Les recasés de la République", pour se convaincre que tout service sera rendu et bien rendu par les présidents divers puisque la monarchie constitutionnelle de la Vème le permet!
J'espère bien qu'à la suite de cette lecture tu feras donc l'effort de trouver à Kaly une bouteille de Samos blanc (le doux, pas le liquoreux) que je n'ai pu hélas trouver au duty free de l'aéroport d'Athènes.

NB: tu remarqueras qu'en bon lèche-bottes j'ai glissé quelques images d'art hellénique (il n'y a que toi que ça puisse intéresser)...

Mais avant de te parler escalade, mon cher Pierre, je tiens à aborder avec toi l'ambiance générale qui règne sur l'île depuis le début de l'été. Pas tant les conséquences de la crise d'austérité imposée à la population, car les signes n'en sont guère visibles à Masouri, village privilégié par la manne touristique où le seul changement notable réside dans la facturette que l'on délivre maintenant dans (presque) tous les restaurants: mini ticket dans un mini-verre, partout à l'identique, délivré de suite à la commande, ce qui fait que tout ajout en cours de repas voit un nouveau ticket rejoindre le petit verre... Bizarre! A Masouri, le nombre de commerces continue d'augmenter et il y a désormais 5 boutiques de vêtements et de matériel d'escalade. Pour les anniversaires d'octobre, je te conseille la dernière née juste à côté de chez Rita, avec des fringues made in Europe uniquement. Par contre, en traversant Pothia, les habitués pourront constater le nombre de magasins qui ont dû fermer leurs portes. Et en parlant avec les habitants, tu mesureras la colère des habitants contre l'ordolibéralisme allemand...

Non, ce dont je veux te parler, c'est du problème de l'arrivée massive des réfugiés du Moyen-Orient fuyant guerres et persécutions. L'arrivée au port fut un choc pour nous cette année et j'espère que ce flot va se tarir avant les premiers froids et ton arrivée car la vue de ces familles dormant sur le béton des quais avec des bébés nous a arraché des larmes à chaque passage à Pothia. A Masouri aussi tu vas fréquenter des familles de réfugiés car les plus aisés louent des studios au milieu des touristes. Côtoyer ces gens, échanger avec eux est une expérience enrichissante mais qui rend mal à l'aise quand ta voisine attend un passage vers l'Ouest dans l'incertitude absolue de l'avenir alors que toi tu es là pour cocher ton prochain 7a avant ton calamar farci. Avant notre départ nous avions lu dans la presse des articles décrivant la situation à Kos et Kalymnos, mais le vivre de près c'est autre chose, c'est pourquoi je recopie pour toi le mail envoyé par Claire, qui a partagé ses vacances avec nous, et raconte son voyage retour en compagnie des Syriens. Le fait le plus réconfortant, c'est la formidable solidarité des Kalymniotes qui se sont organisés pour leur venir en aide. Même les touristes peuvent participer, demande à Nikolas, le taxi qui parle français, de t'indiquer les assoces, les églises ou les points de dépôt de vivres en supermarché. Tu peux l'appeler depuis le bateau pour la course, il est très sympa: 6977716958.

Devant la capitainerie, les familles syriennes occupent tous les trottoirs à l'ombre jour et nuit jusqu'au prochain bateau que les autorités pourront affréter. Ni toit, Ni toilettes, Ni eau...
Voici un extrait d'un message de notre amie qui avait pris l'option navale pour son voyage avec ses deux enfants. Il vient compléter ce qu'on lit ou entend depuis quelques semaines dans les médias.
 
"Arrivés au Pirée en même temps que le gros bateau qui a voyagé 5 nuits depuis la Turquie avec à bord les nombreux réfugiés syriens et qui fait la une des médias grecs... Ambiance au port, où nous sommes interviewés, dans le but je pense, d'énoncer notre mécontentement car le journaliste semblait un peu déçu  par notre retour!... Voyage avec notre bateau au complet aussi et nous avons dormi dans une salle remplie de matelas où nous étions tous collés les uns aux autres avec certains réfugiés à même le sol et nous avons ainsi partagé, mais nous sur une nuit seulement, et par choix, un peu de leur triste aventure. Nous retournons, nous, au confort d'un avion et d'un toît alors que je les vois se précipiter en masse vers le métro en quête d'un chemin vers un avenir meilleur... Drôle de retour à la réalité de ce monde après notre parenthèse sur l'île paisible de Kalymnos."
 
 
Florimond sur le beau rocher sculpté de Sisyphus (5a)
Après l'intermède politique, passons à des choses moins sérieuses... Kaly, c'est vraiment un spot pour les vacances d'été: la plupart des secteurs sont à l'ombre jusqu'à midi et les plus intéressants le sont jusqu'à 14h, voire plus pour une dizaine d'autres. Le rythme est différent: les grimpeurs se lèvent tôt, la sieste et la baignade viennent compléter la journée.
Cette année nous avions un premier objectif qui était de faire grimper notre neveu de 9 ans qui a découvert l'escalade l'été dernier au même endroit. Je ne connais pas d'endroit au monde où il soit plus facile de débuter qu'à Kaly, tant il y a de secteurs et de voies faciles d'excellente qualité.
Nous avons donc commencé avec lui comme l'an passé à Kastelli où une kyrielle de voies de 4 et 5 permettent de progresser tranquillement. Sur ce site, les difficultés ne dépassent pas 6a+ alors je suppose que tu n'iras pas cette année... L'intérêt de cette falaise réside aussi dans le fait que par temps chaud, tu peux passer la journée à l'ombre grâce aux différentes faces.

Le lendemain, nous avons rejoint notre amie Claire venue avec ses enfants pour partager la séance avec eux.
Nous avons opté pour Spartan wall qui permettait de satisfaire les appétits des petits mais aussi des adultes puisque le 4c y côtoie le 9a. Bon, on s'est arrêté un peu en-dessous quand même! Si tu ne l'as pas encore faite, va dans "greek heroes", un des plus beaux (et longs) 6b de l'île. Pour ce qui est des nouveautés dans ce coin-là, c'est assez limité car bien exploité depuis longtemps. Surtout ne pas faire l'extension de "strange little girl", dangereuse. La voie "Claire" a été rallongée, c'est désormais un 6c de 40m et il y a même une deuxième longueur en 6a+. Sinon l'extension de "To deftero..." est excellente mais dure (7b/c).


Troisième jour de grimpe d'affilée pour le petit Floflo qui semble devenir accro à la grimpe. Cette fois-ci il est seul avec sa tante et moi et nous partageons la séance: une voie pour lui, une pour nous, chacun son tour. Pour ce faire, j'avais chois la paroi rouge d'Arginonta qui propose aussi tous les niveaux. L'endroit est très fréquenté, en été comme en octobre, mais il y a au moins trente voies nouvelles qui sont beaucoup moins pratiquées car la plupart des grimpeurs se cantonnent au topo. Mais quand tu seras à Kaly la nouvelle édition sera publiée et l'étalement se fera... En gros, plus tu vas loin à gauche plus c'est calme. Nous n'avons testé que deux nouveautés: "aristocrats", 6c+++++ à ne pas faire, à droite de Koubinos (beau 6b), et "romance of stone", un 6c physique qui lui est à faire: des tufas au départ, puis des bacs éloignés et ça n'est plus que vertical ensuite et plus facile.

Une des premières éditions du topo (époque bizantine) consultable pour 3€ au musée archéologique


La quatrième et dernière séance avec Florimond nous a amenés (encore...) à Ghost Kitchen. La raison en est simple: c'est à l'ombre jusque tard et ça nous laissait le temps de faire nos voies et lui les siennes. Et puis il voulait finir par un 6a et je savais qu'il y avait des cotations cool sur certaines. Tu pourras donc dire à ton ami Pascal, qui cherchait un 6a abordable et bien protégé à faire en tête pour sa fille que la voie "absent friends" que Flo a faite en moul conviendra parfaitement (de même d'ailleurs que le 6a+ voisin de "joy in the garden" peut être le premier 6a+). De plus, il y a désormais quatre nouvelles voies juste à droite, en 5b et 5c, qui démocratisent encore plus le site qui n'offrait guère de 5 (tu trouveras toute la liste comme d'habitude au Glaros bar si le topo n'est pas à jour des toutes dernières voies). A éviter pour Alexane: la voie "witch" au secteur du bas, à côté de celle qu'elle a faite l'an dernier avec Catherine: c'est plus dur et plus long qu'annoncé sur la liste. Je sais qu'il y a des acharnés de Ghost Kitchen avec toi et que tu risques d'y retourner, donc je peux te dire qu'en bas, dans le secteur Idoux, "pourquoi paniquer" (en deux mots) est le 7a le plus facile de Kaly (avant le nouveau topo?) mais il ne faut pas être allergique aux prises taillées. Même type de prises dans sa voisine "l'ange et le bac": aussi taillé mais j'ai trouvé le pas plus dur que dans l'autre. Dans ce coin, je conseillerais plutôt le 7a le plus à gauche, tout en placement et déstabilisant.
A la cuisine elle-même, nous avons fait l'extension de "Achilles", en 7a+: le crux est un cauchemar pour les petits et une splendide section bloc après les tufas pour nous. Dommage que la fin de voie soit rendue délicate par le fort tirage.

Une des falaises les plus variées de Kaly: dalles, murs, colos, gargouilles etc... Vive Ghost Kitchen!

La famille a rejoint l'Auvergne alors désormais nous allons grimper seuls ou avec Claire et Joson, un allemand en rupture de ban qui cherche à s'installer à Kaly avec sa femme et son bébé. Aujourd'hui j'ai choisi la vire de Kalydna, sur la droite du secteur, orienté Nord-Ouest, ce qui nous permet une grasse matinée jusqu'à... 8 heures! Il faut dire qu'en été, les grimpeurs se lèvent avec le jour, voire même avant pour ceux qui veulent profiter d'Arhi ou de Galatiani avant midi. De plus c'est juste au-dessus de la maison et ça nous permet pour l'échauffement de visiter le secteur de gauche de Poëts, un des plus fréquentés et que nous ne connaissons même pas depuis douze ans qu'on vient ici! Ce matin nous sommes les premiers malgré l'heure tardive. Nous sommes parfois dans le nuage et l'athmosphère ressemble plus à la haute montagne qu'à Kaly, sauf la température! Vous connaissez déjà tout ici, sauf peut-être les deux dernières de Claude: Karoubalo, 6b, à gauche de "dryads", sympa sur brocolis et "délicatesse", 6b+ ou 6c, quelques mètres à gauche (plaquettes vertes). Très beau départ raide, puis dalle à gouttes d'eau, puis dalle et tufas faciles, 30m en tout, c'est la plus longue du secteur, 15 dégaines si l'on met tout: même pas peur! Maintenant Claude rajoute des voies tellement serrées qu'il met des plaquettes de couleur pour ne pas se perdre.

Dans le brouillard à Poëts

Ensuite, la vire de Kalydna, je te recommande vraiment, ainsi qu'à Jean-Yves qui a déjà un peu tout fait dans ce secteur. D'abord parce-qu'on n'y voit jamais personne, donc un bon plan en cas de surfréquentation. Ensuite parce-qu'il y a là une des plus belles voies  que nous ayons faites cet été, proche de nos studios: "Kaly calins" prolongée. En effet, il faut faire cette voie et continuer par le dièdre qui fait suite logique mais appartient à Life style: ça fait plus de trente mètres d'escalade incroyablement propre car jamais faite, sur un rocher très doux, avec un final très gazeux. Pour y accéder, deux solutions. Soit par le pied de Nickel depuis Kalydna classique et on suit les cordes fixes à droite jusqu'à une qui descend droit vers des terrasses. Soit dans la montée vers Kalydna on repère une corde fixe à droite et des points rouges qui mènent sous la face. Une deuxième corde permet de rejoindre la terrasse large et basse au pied de la corde verticale (5 minutes). Dans les deux cas, il faut s'installer à la deuxième terrasse en venant du bas (qqs m. au-dessus de la grande terrasse où commence la fixe), ce qui permet d'y revenir en moul avec la 80.


Cath au départ de Mamy Nova

Auparavant, nous étions allés dans la petite grotte au bout de la corde à droite pour faire les voies au-dessus de cette jolie terrasse qui en dessert trois. Mais le 6b et le 7a+ n'avaient pas l'air folichons, alors on n'a fait que "mamy nova", 6c facile et court qui a son crux avec une mauvaise chute potentielle. La voie n'est pas mal, mais prudence... Quant à Life style, vous pouvez profiter de la moul en place pour aller dedans, mais à part le dièdre final, ça ne casse pas des briques: départ facile, 6 mètres intenses en 7b puis le beau dièdre, bien plus facile, qu'il vaut mieux faire avec "Kaly câlins". La fin ne vaut que 6b+, mais avec le départ du 6c et le tirage, l'enchaînement "kaly c." et "life s." cote 6c+.
Après, on a fini à Kalydna classique avec Yebus, 6c+, qui était bien grasse. Pourtant peu de gens vont dedans car l'équipement est atypique pour Kaly, avec 3m entre les points (1,5 m dans les voies Idoux ou Fara). Le crux est tout à la fin avec un blocage ignoble pour les nains.

Le lendemain nous reposions les doigts mais nous nous sommes levés tôt pour randonner au sommet de Galatiani. Ce n'est pas long mais la chaleur était forte depuis la veille et il vaut mieux être rentrés à midi. Cet itinéraire, qui nous a menés de Little Verdon à Ghost Kitchen par la montagne, nous a permis de voir les secteurs les plus éloignés de la route. Le premier, Haute Gorge, se trouve 20mn plus loin que Ovoland où vous êtes déjà allés, ce qui fait 50 minutes de marche au total. Mais là vous êtes assurés d'être tranquilles! Il y a 9 voies de 6a à 6c+ dans une belle plaque grise. Un peu plus loin (mais même temps d'approche), il y a Kryptos, un secteur désert avec une vue superbe.

Au col à côté du secteur Kryptos

Le début du crux de Totta (7a+)
Le jour suivant, nous nous sommes mis d'accord pour un départ matinal vers Baby House, une falaise du matin, et une après-midi de natation à la plage juste en-dessous. Nous avons failli renoncer devant les grilles du parc à chèvres cadenassé mais le proprio nous incita par gestes à persévérer et nous avons finalement escaladé le grillage. Les voies d'échauffement étaient décevantes, sauf Demetra (6b) et la belle écaille de Hello baby en 5. Même déception pour "misplaced...", soi-disant 6c, mais plutôt 7a, morpho et faible en pieds... Du coup, on était bien chauds pour Totta, un 7a+ bien prenable: après un 6c en dalle au début, il y a une grosse fissure facile qui s'interrompt sous un petit surplomb et là il y a un pas de bloc morpho pour s'en extraire et atteindre la chaîne. Si tu le passes pas à vue, quand on connaît le pas et qu'on a pu le faire une fois, l'enchaînement n'est pas un problème. A quelques mètres, tu as "Léda" que j'avais trouvée belle il y a dix ans mais à l'air un peu usée. attention au 7a+ de Zocchi, ce n'est pas du tout le même que Totta, c'est même plutôt 7b et les derniers mouvs sont bien difficiles à lire.

A midi nous avions déjà fait sept voies, il faisait 30 degrés et la mer nous attendait, ainsi que les sympathiques proprios du bar Exotic Ambelli qui prêtent gratuitement leurs canoës sur la plage des pirates...
Du coup il nous en restait sous la semelle pour le lendemain après cette demie-journée. Nous avions rendez-vous avec Josen et Claire à Panorama. Ils se sont échauffés à Afternoon, nous à Poëts. A Panorama, on a testé le dernier 6c des Rémy bros, Yaka, qu'ils ont mis trois étoiles... Allez, une et demie, parce-que j'étais de bonne humeur! Catherine a fait ensuite deux classiques superbes faites il y a dix ans déjà, Félix en 7a et Reptil en 7a+, que je vous recommande vivement. Dans Reptil plusieurs styles se côtoient, et bye-bye Félix est surtout axé colo. Pour ma part, je suis allé essayer la toute nouvelle Kopakabana: c'est la première fois que je trouve du 7b obligatoire dans une voie de Kaly! Mais je n'ai jamais dépassé 7c+, il doit y en avoir dans le 8 ou le 9, mais dans une voie cotée 7b+, ce n'est pas banal. Six ou sept chutes sur la corde du club avant de trouver la solution, toutes mes excuses Monsieur le Président... Enfin nous avons fini la séance, chassés par le soleil à 13h30, sur Elephant Himmel, la plus facile de la grande grotte, que bizarrement nous n'avions jamais faite. Je te recommande aussi cette escalade en 3D où les jambes sont aussi des bras, surtout que quelques dégaines sont en place, facilitant la récup ou le but. Pour te faire envie: c'est la couverture du topo de 2010.

Après une bonne journée de bulle j'étais prêt pour mon projet perso des vacances: faire une voie dure (pour moi) à Secret Garden. Comme les voies faciles de ce secteur sont toujours occupées (et pas géniales), j'ai préféré visiter le secteur très peu fréquenté de Cave, pourtant proche de la route et à l'ombre jusqu'à 14h.
Le secteur tient son nom de la grotte de Skalia, au pied de la falaise. C'est une magnifique et facile expédition souterraine que d'en faire la visite. L'entrée possède une grille mais elle est ouverte aux curieux. Il faut juste y aller avec des frontales, à plusieurs pour la sécurité. Après deux échelles métalliques, tu pourras visiter d'abord une première vaste salle puis au fond de sa partie droite, en remontant un peu, un court passage d'escalade en 2 te fera passer entre deux colonnes et accéder en descendant un peu à une deuxième grande salle. De là il y a encore à explorer plus loin... Tu pourras admirer des draperies, des colonnes, des fistules et toutes sortes de "mites" et "tites". Une expérience à ne pas manquer car chez nous ce serait exploité, aménagé, illuminé et...payant!

Au niveau grimpe, il y a de nouvelles voies, surtout faciles et chacun trouvera son bonheur. Un incontournable 6a pour une de tes amies: "Titine". Sa voisine Oreads aussi, 6a+. A côté, avec les spits tricolores de Claude, Zizanie, 6b+, pour voir ce que tailler veut dire...
Nous avons bien aimé le 6c de Sam. Dans le topo il y a deux 7a+ que je n'ai pas faits. Et puis j'ai fait Anthi (7c) avec un point d'aide et finalement ça vaut le coup de la faire ainsi. En effet, c'est un 7a+ très physique avec des gros trous dans lesquels on peut enfiler la jambe, jusqu'à un pas de bloc qui est un lancé guère réalisable en-dessous d'1,90m. Quand tu le sais, tu mousquetonnes en libre jusque là, tu tires dessus pour la prise suivante et tu termines par un bout de dalle. Ainsi tu as fait un 7a+ musclé. De toute manière, le passage du premier spit fait le tri: si tu fais le départ tu finis la voie.

Je pense que ton ami Jean-Yves sera content de retourner à Secret Garden, surtout que maintenant il y en a pour tout le monde ou presque. L'inconvénient, c'est que c'est constamment fréquenté et que les voies sont déjà mortes au niveau du plaisir des yeux ou du toucher quand c'est humide: certaines ont connus plusieurs milliers de passages en seulement 5 ans. Mais voir et grimper ces incroyables formations de tuf reste une expérience indispensable pour tous les kaly-fans qui ont le niveau. Cette fois-ci j'ai réussi Chien Jaune à vue (7b+) puis je me suis fait rincer dans L'insoutenable... en 7b seulement. Comme quoi les cotations...
Au royaume de la gargouille...

Où peut-on voir ailleurs de telles prises?





































Tous ces efforts le même jour m'avaient bien entamé donc le jour suivant a été consacré à la natation et pour les deux séances restantes avant le départ nous allons refaire une session demie-journée suivie d'une journée entière.
Pour la première, direction Kastri où j'avais l'objectif de terminer le secteur (c'est-à-dire de finir de cocher sans rien laisser). Celui-ci n'est pas atteint, pour cela il aurait fallu se lever à l'aube car à midi le soleil à atteint la voie la plus à l'Est, celle qui me restait pour boucler. Tant mieux, ce sera peut-être l'occasion de revenir un jour pour le 7b+ si mon âge le permet... Mais le 7a+ était si facile, et comme c'est le même ouvreur, la légende de l'escalade Est-allemande, Berndt Arnold himself...


En montant à Kastri au petit matin
 
Ce secteur, tes copains le connaissent bien car nous y étions venus en 2004 avec Martine, Jean-Yves, Joe et Francis. Je crois que Jean-Yves y est retourné faire Majestic, formidable 7a+ bien prenable. Et bien la voie Gotta, 7a+ aussi, me semble être le plus facile de Kaly... A vous de jouer!
Avant ça, on a fait game-over et X-over, puis la formidable Side-cut, 6a+ de 35m et une extension de 7 ou 8 m en 6c (on revient dans les gradins du départ avec 80, attache bien l'extrémité). Il faut sauter les points du départ et doubler quelques points clés pour éviter le tirage. Pour celle-ci j'aurais mis la note de musique...
Sa voisine Haramiss est excellente aussi. Si la première longueur est de faible intérêt (du 4 et trois mètres de 6a+), l'extension en 6c+ est majeure: le plus beau dièdre de Kaly (facile, me diras-tu, ils sont rares).
Une cordée allemande dans les ruines du château datant de 25 siècles
Fait d'une traite, ça fait 55m, il faut sauter plein de points dans le facile et à mon avis le poids de corde gâche un peu le plaisir. Le relais est confortable, alors quitte à le faire à la descente ou pour assurer un second, autant le faire à la montée.

Lui n'avait pas attaché le bout de sa corde...


Enfin le dernier jour! "Enfin", c'est pour l'état de notre corps, parce-que pour le reste c'est vraiment dur de s'arracher de ce lieu de vacances paradisiaque... Alors ce sera "a muerte", avec deux secteurs, dix voies, dont plusieurs entre 30 et 40 mètres. Trois jours plus tard j'ai encore des courbatures...
D'abord l'échauffement à Sea Breeze, pour tester de nouvelles voies pour toi. Dans ce site, il y a encore au moins dix nouvelles voies depuis l'an dernier. Beaucoup de 5 et quelques 6, à 5 minutes de la route, gageons qu'il y aura du monde après la parution du nouveau topo d'Aris! Windjammer, de Fara, 6a+, superbe rocher d'une adhérence rare. Sa voisine Zoé, 6b+, pour les 15 premiers mètres, toute la fin en 4c, dommage.
P'tit loulou, obligatoire pour nous, 6b de presque 40m, pas terrible. C'est du Idoux. Prisunic, 6c, mieux pour la première partie (c'est à droite de Sharky que Pascal a faite). Passage bloc très intéressant au départ puis belles gouttes d'eau, la fin moins bien et si tu veux éprouver le plaisir de grimper, saute un point sur deux sinon tu passes ton temps à clipper. Entre les deux, un autre 6c que je n'ai pas fait par respect pour toi: "Chute de Pierre et de Paul" (c'est du Idoux, et la blague éculée du panneau est du même niveau que le nom de ses voies).
Nous étions seuls! Et il y avait une cordée au-dessus, à Pocket wall... Vive l'été!

Ensuite vamos a Odissey et là, sans surprise, on retrouve la foule. C'est la plus ancienne des falaises après Arhi (1997, la découverte et les premières voies par l'italien Andréa Di Bari, auquel les commerçants de Masouri peuvent élever une statue). Du coup la lecture est facile: blanc pour les mains, noir pour les pieds! Et pourtant il y a des voies formidables que l'on peut avoir du plaisir à parcourir, surtout dans le style déversant à grosses prises: Ithaca (6c+), Ciao Vecchio (6c), Calipso (6c+).Ce sont celles que l'on a faites cette fois, pour s'achever après que j'ai eu souffert dans Alfredo (7b+), puis encore plus pour suivre Catherine dans "the beast" (7a+) sur de toutes petites prises qu'elle peut tenir, moi pas. Et même la mignonette "why not?" en 6b+. Quand je te dis "a muerte"...

Dans ce que l'on peut faire sans galérer à Odissey: les 5c au bout à droite (rarement libres...) Argo Navis en 6a, Clyde en 6b, Mythos en 6b+ (au bout à gauche), Island highway et son extension en 6c, Satyros en 6c+, Ulisse en 7a, Patroclos reborn en 7b.
A ne pas faire: Odysseo (6a+), Il gigante (6c+), Meltemi (7a+), trop usées.





Voilà pour ce qui est du vécu, mais tu vois, je ne t'apprends pas grand chose car nous n'avons visité aucun nouveau secteur cette fois-ci. La plus grande nouveauté depuis deux ans, ce sont les travaux de Claude à Geriakos et le développement du secteur "trois îlots" attenant. Il y a là désormais 42 voies neuves de bonne qualité à ce qu'il paraît, mais rien qui ne dépasse le 6b. Il y a tracé deux grandes voies de 5 ou 6 longueurs dont une est belle. En face sud de Telendos il y a aussi la nouvelle "Eterna", 6b+ 250m à côté de Wild Country. Le topo est sur le site climbkalymnos.com.
Un nouveau secteur à Plionisos, "Paradise beach", 5b à 6b+.
Olive tree, à gauche de Styx, 8 voies.
Black forest a trois nouvelles voies et un nouveau secteur à côté , Nirvana, mérite peut-être la visite maintenant. Beaucoup de nouveautés à Noufaro aussi, ainsi que de nouvelles falaises dans la face Nord de Telendos, mais il y a de la marche. Tu trouveras tout ceci soit dans le nouveau topo, soit dans la route list de Glaros où nous ne manquons jamais de verser notre contribution pour le ré-équipement et les secours.

Bonnes vacances!


9 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Bien que je ne sois pas Hollande j’apprécie toujours les conseils de mon ami Pascal
    Pour ce qui est des réfugier Syrien cela me pose effectivement un problème d'aller prendre mes vacances au milieu d'un tel drame humain ... et en même temps peut être que nos amis Kalymniotes on besoin du tourisme pour vivre...je n'ai pas de réponse ...
    Bises à vous deux et j'espère à bientôt sur les blocs

    RépondreSupprimer
  3. Bien que je ne sois pas Hollande j’apprécie toujours les conseils de mon ami Pascal
    Pour ce qui est des réfugier Syrien cela me pose effectivement un problème d'aller prendre mes vacances au milieu d'un tel drame humain ... et en même temps peut être que nos amis Kalymniotes on besoin du tourisme pour vivre...je n'ai pas de réponse ...
    Bises à vous deux et j'espère à bientôt sur les blocs

    RépondreSupprimer
  4. - Bravo ! Mais c’est une exclamation joyeuse à la fin d’un spectacle plaisant ! Ce mot me dérange, car enfin, là il s’agit d’un témoignage poignant et sensible d’un drame humain, pas d’un exercice de style pour s'amuser. Il s’agit de gens qui ont fui la guerre et les persécutions et vivent à présent, pour les plus démunis, dans des conditions épouvantables. Évidemment, nous sommes tous attristés par ce drame vu à la télé, mais Pascal nous avertit que cette tristesse devient déchirante, voire déstabilisant lorsqu’on découvre en vrai, l’ampleur de leur souffrance. Dans ces conditions : Aller grimper là-bas, au paradis des grimpeurs, ça serait alors un acte d’insouciance, d’une extrême légèreté. Qu’il serait décent de ne pas y aller... Le texte nous donne la preuve que non ! - Changer de direction, n’améliorera pas la situation des autochtones et le sort des réfugiés. Aussi, le club ira en plus grand nombre possible, saisissant après tout l’opportunité d’emporter là-bas ce que nous pouvons pour les aider. Le texte de Pascal nous a inspiré… Merci tout simplement ! Pépito

    RépondreSupprimer
  5. Exactement Jean-Jacques! Il faut y aller. D'ailleurs Claire songe à y retourner pour les prochaines vacances, pour aider. Pierre, je compte sur les amis pour donner de notre part l'aide que nous pouvons apporter depuis Paris. Il n'est pas difficile sur place de tendre la main, de déposer au supermarché des achats de solidarité (pensez aux couches) dans le panier prévu à cet effet, d'offrir quelque jouet aux enfants croisés... Et même ne serait-ce que témoigner de la situation, bien que les médias s'en soient enfin emparés.
    De même faut-il y aller aussi pour aider nos amis grecs à supporter ce fardeau, ils n'avaient pas besoin de ça en plus! Et simplement remercier la population kalymniote qui s'est majoritairement mobilisée dans la solidarité de manière singulière comme l'ont remarqué les reporters sur place.
    Pour une autre aide possible, je vous copie le dernier mail de Claire dans le commentaire suivant.

    RépondreSupprimer
  6. Je pense ne pas être la seule à être fortement touchée par les dernières nouvelles et images qui d'un coup comme un coup de détonateur nous remettent à l'esprit que juste à côté de nous, et pourtant si loin de notre confort et vie mondaine, se joue autant d'injustice dont nous sommes tous responsables... J'ai eu la chance de cotoyer cet été deux enfants, un frère et une soeur réfugiés syriens, de 4 et 6 ans qui venaient juste de traverser sur une même embarcation, de nuit et ont trouvé refuge dans le logement adjacent au notre...La chance d'avoir pu voir mes enfants jouer avec ces deux rescapés et entendre leur rire raisonner malgré la différence de langue...la chance de voir luire dans les yeux de ces enfants un peu de joie et d'innocence malgré ce qu'ils avaient déjà vécu dans leur pays en guerre. Je realise que ces enfants auraient pu être là sur cette plage, sur cette photo ou sur une des nombreuses autres qui n'ont pas été publiées mais ont malheureusement déjà été réalité...Je me sens en deuil de cet enfant que je ne connais pas mais qui était là à quelques kilomètres de nous...., en colère face à mon impuissance face à ce que je laisse faire sans intervenir...

    Voilà une possibilité comme une autre de soutenir une des actions menée par une femme formidable Elise Boghossian, médecin acupunctrice qui soigne dans un camp de réfugié syrien avec son dispensaire mobile et quelques aiguilles d'acupuncture et soulage les douleurs de ces personnes qui n'ont pas accès aux soins trop onéreux pour eux... J'aurais du partir la rejoindre en avril pour deux semaines...je suis restée dans mon train train quotidien, trouvant mille excuses pour ne pas faire ce pas, repoussant à plus tard...
    Mais "plus tard" revient en pleine face quand on se retrouve face à de telles images qui nous obligent à ouvrir les yeux. Alors ce n'est qu'une goutte d'eau mais si chacun fait un pas..., voilà une association à faire connaître et soutenir pour un peu moins "fermer les yeux"...un parmi mille autres pas à franchir.

    Bien à vous,
    Claire

    Voilà quelques liens vers son site et son action
    http://www.shennong-avicenne.org/fr/actions-internationales/actions-en-irak/
    https://www.helloasso.com/associations/shennong-avicenne/collectes/aidez-nous-a-la-creation-d-un-dispensaire-mobile-anti-douleur
    http://www.vivrefm.com/infos/lire/2168/de-la-frontiere-syrienne-au-10eme-arrondissement-de-paris-shennong-avicienne-defend-l-acupuncturehttp://www.franceinter.fr/emission-partir-avec-elise-boghossian-acupunctrice-humanitaire

    RépondreSupprimer
  7. Le nouveau topo avec ses 2700 voies sortira fin septembre. Vous pouvez avoir un aperçu en téléchargeant les pages d'exemple ici: http://climbkalymnos.com/the-new-kalymnos-guidebook-is-coming-at-the-end-of-september/#more-9801

    RépondreSupprimer
  8. Des nouvelles fraîches de Kaly, par Saskia, en anglais par une allemande. Elle nous dira bientôt comment aider directement depuis la France en versant directement à l'association l'argent qui manque maintenant pour nourrir les réfugiés dont le nombre augmente chaque jour.


    "Dear Pascal and Catherine, dear Clair,

    I have been at the meeting of the Immigrant and Refugee Support Group.
    The problem of the food is, that there are so many people now, that they can not cook for them anymore.
    Now we try different ideas like Humus with Cucumbers on bred and Joghurt with water and salt for the dehydration the people are often facing.

    About donations: The support group has money at the supermarkets of Kalymnos and buys the food and hygienic products of this money.
    That way people can donate from everywhere and the voluteers don't need to buy food of their own money.
    Next time I go to Smalios Supermarket in Elies I will ask for the details of their banc account and sent it to you.

    Best greets from Kalymnos,
    Saskia "

    RépondreSupprimer

Pour laisser un commentaire sur les messages sans être connecté au blog, quand le commentaire est rempli à la rubrique " sélectionner le profil ", choisir "nom/URL" et mettre une identité (pseudo, prénom, etc.) à "Nom" et pour l'URL copiez simplement l'adresse du blog : http://grimpeasl91.blogspot.fr
Ensuite apparait le fameux "captcha", certes pénible mais devenu incontournable sur internet et enfin publier le commentaire.
Si problème envoyer un courriel à : asl91escalade.fr
L'administrateur