samedi 11 juin 2016

Le Nouveau circuit "Jaune" du Pignon 95.2 au Trois Pignons

C’est en tremblant sous l’effet d’une drôle d’émotion que je vous averti que le Jaune de la 95.2 a viré à l’Orange à cause d’Annick, de Valérie et aussi Catherine et son pinceau. En somme du froid vers le chaud et quand c’est comme ça, il y a risque de perturbations atmosphériques et nuages de grêlons gros comme des œufs de pigeon… Je ne voulais pas, mais je n’ai rien pu faire contre ça ! Trop fortes les petites gosses du club…


      (Compter environ 2 minutes pour aller jusqu'au dernier mot).
« Alors d’abord, puisque c’est nécessaire avec tous les éclairs qui tombent sur Bleau en ce moment, ouvrons le parapluie avec option paratonnerre à la pointe, dont la fonction espérée serait de nous prémunir des foudres de X, car il se trouve qu’il y a un ténébreux farfadet inidentifiable qui s’éclate à nous allumer dès que l’on ranime un circuit en voie de disparition. Je dis ça pour vous éclairer sur le climat électrique qui règne parfois au dessus de notre basse cour… » Voici pour l’ouverture du pépin. Car bien obligé de tirer les conséquences de l’année passée après qu’un certain pauvre « Calimero » se soit fait canarder par une poule mouillée ; qui en plus, fait la cane dès qu’il faut se farcir du vrai boulot, histoire d'être en contre sens de ses bonnes intentions. - Quel drôle d’oiseau tout de même !



Maintenant parlons de notre abus de pourvoir à la disparition des circuits ! Lors de l’élaboration du topo guide sur les escalades des Trois Pignons, nous n’avons pu parcourir ce fameux circuit jaune pour l’évaluer, du fait qu’il était en grande partie impraticable ou disparu. Sauf, partiellement le début, la partie que nous avions entretenu 10 années auparavant. Toutefois, nous en avons parlé comme d’un circuit existant, alors que nous étions « devant le fait accompli » d’un abandon de piste.
- Est-ce l’inutilité d’un circuit abordable à la 95.2 qui a justifié cet abandon ?
Il semblerait que oui puisqu’il ne paraissait manquer à personne. Toujours est-il que même les conservateurs du Bleau ancien n’ont pas cherché à le pérenniser.
- Que faire ? - Faire l’autruche ! - Ou risquer les coups de bec au risque de perdre encore des plumes !

- Entre nous, on s'est dit que ça serait quand même chouette si on en tirait quelques marrons du feu !
- Aller, la chose est décidée. On se risque à sortir la tête hors du nid. – Mais hélas « quand on fait du neuf avec du vieux », ça donne rien de bon,  d'après l'estime de X…  Et comme, je suis vieux à comprendre le reproche, il faut absolument que je trouve quelques mains qui ne tremblent pas pour faire la peinture. Mais avant ça, il faut revoir tout le circuit avec l'aide de débutants. 
- Qui veut bien aller au chagrin avec le vieux Hibou ? Chouette, deux volontaires !
- A vos aises les corneilles ! Et en avant les colombes ! Et nous partons tout  trois sur la piste aux étoiles...  Mais c'est compliqué !

Nous l’affirmons depuis des années, il est très difficile de réaliser un circuit facile… En tout cas, ça doit être au dessus de nos forces puisque nous avons échoué à conserver le niveau d’un vrai jaune, le terrain étant plutôt propice au niveau orange. D’où l’abandon de la couleur jaune pour la couleur orange. D’ailleurs dès le début du circuit nous avons renoncé à reprendre certains numéros de l’ex jaune jugés trop difficiles ou exposés pour démarrer l’orange. C’est dire notre embarras devant le choix des voies. Deux règles cependant que nous avons choisi de suivre dès le départ : éviter les zones érosives et les secteurs où l’humidité est persistante. En tous cas, après une longue période de couvaison, il en ressort que nous avons rondement réussi à pondre un circuit à gober de D à A, même s’il n’a pas la couleur du poussin.
Mais, pour celui qui considère que l’on a fait mal et de travers et qu’il serait tenté de nous en faire tout un plat et nous donner des noms d’oiseau de mauvais augures, il faut qu’on vous précise, à votre avantage, que le circuit orange actuel, a repris le circuit jaune jusqu’au numéro 18, et que vous pourrez ensuite l’abandonner pour poursuivre  votre envol sur le cheminement ancien de la jaune, puisque les marquages restants n’ayant pas été ôtés. Cependant, il vous faudra effectuer le nettoyage de certains rochers. Bref, il y a donc aucune raison qu’il y ait des mécontents. Sauf bien sure monsieur le corbeau ! Bien qu’il ne soit pas le dernier pour venir patauger avec plaisir dans la mare des vilains canards. L’ingrat va ! 


Merci de votre compréhension. L’infâme « Calimero ». 

3 commentaires:

  1. Bonjour,
    et bien tu vois cher palmipède déchaîné, on a bien rigolé (et pas jaune) à la lecture de cet article. On ne jettera donc pas de pavé dans ta basse-cour.
    Pour cause, cette transformation avait été présentée et validée lors de la dernière commission des circuits d’escalade de Seine et Marne (SNE du mercredi 18 mai 2016) pilotée par la FFME avec la participation de l’ONF ce qui est donc une toute autre démarche que l'initiative malheureuse, unilatérale et non discutée de la Roche aux sabots !

    Bref, bravo pour cette belle initiatives et le travaille accompli par les canettes (qui ne sont pas de RedBull, ne contiennent certainement pas de taurine, et sont sans doute sans danger).

    Et rassurez-vous, le temps aura raison des quelques balises de l'ex-poussin laissée ici et là !

    Bleau HARD'ment
    Greg pour l'équipe de la TL²B

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Peut-être que repeindre les pistes de la Roches aux Sabots, c'était une " initiative malheureuse " mais cela ne justifiait pas le ton "haineux" de l'article de Grégoire sur son site. Ce n'était vraiment pas utile...

    RépondreSupprimer

Pour laisser un commentaire sur les messages sans être connecté au blog, quand le commentaire est rempli à la rubrique " sélectionner le profil ", choisir "nom/URL" et mettre une identité (pseudo, prénom, etc.) à "Nom" et pour l'URL copiez simplement l'adresse du blog : http://grimpeasl91.blogspot.fr
Ensuite apparait le fameux "captcha", certes pénible mais devenu incontournable sur internet et enfin publier le commentaire.
Si problème envoyer un courriel à : asl91escalade.fr
L'administrateur