dimanche 26 août 2012

Des nouvelles du paradis

Ce séjour de deux semaines en août me donne l'occasion de faire le point sur les nouvelles voies et  les nouveaux secteurs de l'île des grimpeurs avant les vacances d'automne.
Si vous n'êtes pas des afficionados de Kaly, les descriptifs vous paraîtront plutôt abscons, inutile de cliquer sur le lien "suite", à moins que les images ne fassent de nouveaux adeptes...


Bon, c'est parti pour un check-up complet dans le sens du topo...
Passons vite sur les cinq nouvelles voies d'Emporios Portal, à droite de Styx, et allons faire un tour du côté de "the beach".


 Déjà l'approche en scoot avec ses points de vue superbes depuis les lacets du col vous met dans l'ambiance. Parking dans un lieu isolé, puis 20 minutes de descente vers le fond de la baie de Sikati, avec en toile de fond les villages de l'île voisine de Leros.


On laisse la plage principale couverte de déchets rejetés par la mer au vent dominant, la falaise se trouve juste après la seconde plage, souvent nettoyée bénévolement pour notre plaisir.


Sous les voies, des lèques en pente douce permettent aussi une mise à l'eau des plus sympathiques, en prenant garde aux oursins toutefois. Si "the beach" est loin d'être un secteur majeur de Kalymnos, c'est par contre un spot de baignade des plus isolés. Mais quelques voies méritent le détour et on y passera un très agréable moment de détente. En été, la falaise de droite (trois nouvelles voies) passe à l'ombre à 12h30, et la falaise principale une heure plus tard.

.

Nous commençons par la seconde falaise puisqu'elle passe à l'ombre la première. Les voies y sont très courtes mais le rocher fabuleux.


Yves au départ du 6b de gauche, technique et à doigts sur 16 mètres.


Pendant ce temps, Alice parcourt la voie de droite, incroyablement sculptée. Deux cotations pour ces douze mètres de bonheur: 5c en dûlfer, 6b+ dans le mur en s'interdisant la fissure.


Un pied de voies convivial...


Morgane a pris l'option facile.

 Sur la falaise principale, outre les voies du topo (5c, 6a et 6b de 30 mètres), on peut désormais grimper deux autres 5b de 25 mètres ainsi que quelques couennes dans le 6, pas folichonnes du tout. Par contre, au centre du grand mur coloré, "Elizabeth" est une ligne majeure dans son niveau (7a+).
Si la saison ne se prête pas à la baignade, on peut compléter la journée à Palionisos bay, que certains d'entre vous connaissent déjà (2kms par la route et 10 minutes au-dessus de la plage), ou au "Palionisos red wall" (même parking que "the beach"). Celui-ci s'est vu ajouter 14 voies depuis la dernière édition du topo, ce qui en fait un spot pour l'hiver et les jours de vent du Nord. Il y a désormais une vingtaine d'itinéraires entre le 6a et le 7a sur un rocher qui broute les doigts.

Toujours de ce même parking, on atteint rapidement "secret garden", le nouveau spot d'Aris, qui est en train de devenir un des sites phares de Kaly dans un lieu très sauvage avec vue sur les côtes turques et le seul bruit des vagues. Exposé plein Nord, c'est la destination majeure des bons grimpeurs pour l'été. Le ticket est à 6b, avec des voies majeures dans le 6c/6c+. Au-delà, le choix est difficile tant les lignes sont plus attirantes les unes que les autres!


 Secret Garden n'est plus un secret pour personne, 10 scooters le jour où nous y sommes allés...
L'approche se fait par le haut, en fait le site se situe à "l'envers" de Red Wall, côté mer.




35 voies dans ce mur qui ne prend le soleil qu'après 18 ou 19h. Au centre, la méga colo de "Ricounet", un des 7a les plus classe de l'île.



Au printemps, un grimpeur sur les blobs de la première partie de Ikaritikos, le 7b cinq étoiles. Photo: Aris Theodoropoulos.









                                          Le profil du mur.











Prise kalymniesque!



Aris vous salue bien et vous promet la prochaine édition du topo pour 2014.
Là, il est au repos de Fragopoulos, un 6c incontournable.


Cathy découvre elle aussi un repos inattendu avec une prise du même acabit, dans "Ricounet".


Plus haut dans Ricounet. La voie s'insinue entre les deux grands rideaux de tuf qui rayent la face, le crux technique étant la remontée du dièdre en écart (morpho). On peut voir à droite de la colo les spits de "crisis", 6c+, à gauche ceux de Ikaritikos, 7b,  dont le crux est de "rider" la colo de gauche à califourchon en clippant les points dans le mur, distants d'une longueur de bras, c'est vous dire si la colo est proéminante!

Reprenons notre tournée des nouveautés:
Un nouveau secteur a vu le jour entre Skalia et Seaside Kitchen, baptisé Skalia Balcony: 12 voies de 24 à 40m., deux 5c, trois 6a, trois 6b et quatre voies de 6c à 7a+.
Pour les amateurs de dalle grise, Claude a jouté 4 nouvelles voies en 6a/6b à "Belgian Chocolates" et a prolongé "Nicole" (6a). Les frères Rémy ont ratissé tout un nouveau secteur à gauche de See Breeze, baptisé "Canyon", dans la fourchette 6c/7b. A SEE Breeze justement, beaucoup de nouveautés par ces mêmes helvètes (dans et autour de Pocket Wall) et autour de la voie "See Breeze" par Claude Idoux. Nous avons découvert cette dalle cet été, on y trouve de beaux et longs itinéraires dans un rocher gris exceptionnel, avec gouttes et chickenheads. La corde de 80 est indispensable, ainsi qu'un oeil attentif pour ne pas se mélanger dans ces voies qui se touchent presque.
Les nouvelles dans cette dalle: Tire-bouchon, 6a, entre See Breeze et Piranha, Tire-doigts, 6b, à gauche de S.B., ATE a été prolongée à 40m en 6b (la seule en rings pour ne pas s'y perdre). A gauche, d'abord Tire-toit, 6b puis Tire, ô pigeon, 6b+. Ces deux-là sont un peu plus variées avec des tufs au départ et un dévers sur quelques mètres au milieu. A part ça, elles sont nombreuses mais se ressemblent toutes donc on se lasse vite.

Dans la montagne au-dessus d'Arginonda, les Rémy on équipé le secteur Kryptos, très différent du reste de l'ïle, sur du conglomérat. Quinze voies à expérimenter lors d'un prochain séjour, de même que toute la barre d'Arginonda skyline avec ses deux nouveaux secteurs dont on dit le plus grand bien: "Petit Verdon", 16 voies 6a/8a, et "Ovoland", juste à côté, 6 voies pour l'instant, 6a et 6b, 35 mètres.

Toujours près d'Arginonda, ce n'est pas nouveau mais nous n'étions jamais allés à Magoulias Wall, au-dessus de Summertime, et je vous en parle car je crois qu'aucun grimpeur génovéfain n'y a mis les pieds, alors que ça vaut vraiment le coup. Je n'ai rien fait dans le mur de droite où il y a trois belles voies semble-t-il en 5c, 6a et 6b. Un peu plus haut, le mur jaune et gris impressionnant de la route est parcouru de voies très intéressantes sur un type de calcaire encore différent. Je trouve que ces itinéraires méritent plus d'étoiles qu'Aris ne leur en a accordées sur son topo, notamment la voie Anne (6b). Il y a encore un 6b, un 6a et deux 6c, dont la très résistante Vlasis House, ainsi qu'un 7a très abordable, Toni, sur un rocher magnifique.

Plus près de Massouri, on trouvera beaucoup de nouveautés à "North Cape", dans tous les niveaux, ainsi qu'un nouveau secteur à Illiada, baptisé "Emilio": 14 voies 6a/6c.


De la même façon, il me semble que le secteur Kalydna a été un peu oublié des copains parce-que le mur orange y est très impressionnant. Un grimpeur de 6 pourra cependant y faire une excellente séance et profiter de ce type d'escalade technique particulier à ce secteur et qui fait référence de qualité sur l'ïle. On peut commencer par la première longueur de Fragment, puis faire les deux 6a+ de la vire de droite (Extra et Late evening light). Ensuite, Kaly-nikla est un des 6b incontournables de Kalymnos, avec sa remontée de 15 mètres sur tufas. Les 32 mètres soutenus (sauf le départ) en 6b+ de Golden Oriole, la dernière née, viendront compléter cette série, et si vous le pouvez, il faut absolument faire la dalle de Théodora, un 6c très technique, ou bien aller dans Ixion, 7a très abordable, donc très essayé, blanc pour les mains, noir pour les pieds...(Rassurez-vous, c'est quand même super intéressant et pas trop dur car ce sont des pas entrecoupés de sections plus faciles).

Passons rapidement sur le nouveau Geriakos, c'est assez dur, et arrêtons-nous à Mystery, joli secteur qui vient complémenter une séance à Symblegades (où il y a d'ailleurs une nouvelle: Néanderthal, 6b). Il faut ajouter à Mystery le 6a+ du "dièdre oublié" et le 6b de Farapopoulos. C'est signé...



 Les secteurs Geriakos, Mystery, Ouriana et Symblegades vus de Telendos.


St George est un nouveau secteur près du monastère St Savas. Site sans prétention, plutôt dans le 5c/6c mais avec une vue sur Kos totalement différente de nos habitudes. Doit être bien les jours froids.


C'est sur l'île de Telendos qu'il y a eu encore beaucoup d'activité cette année, avec l'ouverture de deux nouvelles grandes voies en face Sud et de deux nouveaux secteurs: Inspiration, en face Sud, par Simon Monmory, et Lambda, en face Nord-Ouest, par les grimpeurs autrichiens auteurs des deux premières grandes voies de l'ïle. Ce secteur Lambda, par son ampleur, son intérêt et la qualité du rocher, deviendra cet automne LE site en vogue. Nous avons pu profiter en toute quiétude de son rocher neuf car défloré ce printemps. Vraiment top aussi bien pour le 6a, le 6b ou le 6c, avec des itinéraires très très longs dans une large face haute de 50 mètres.

Face Sud de Telendos


Approche de Lambda: 30 minutes après dépose en bateau à Irox.


Alice dans General, 6a+ de 40m hautement recommandé.


Cherchez le grimpeur dans l'immensité de Lambda...


En plan plus serré, on peut voir alors que le rocher même surplombant est troué de partout, ce qui fait qu'il est difficile de trouver des voies au-dessus de 6c. C'est la longueur et la gestion du tirage, ainsi qu'une large générosité, qui a incité les ouvreurs à coter au-dessus, mais franchement, ça ne le mérite pas. Par contre, ces expéditions de cinquante mètres avec 25 points sont des voyages inoubliables. Sur l'image, Yves est dans le 6c+ d'El Alamein, 40m, qui ne vaut que 6b+ à mon avis, mais quatre étoiles.

Les voies ont toutes l'air aussi jolies, mais nous n'avons fait que les quatre étoiles du topo et je les recommande toutes, surtout dans le 6a/6a+: Lava, Lambda, General et Dom, par ordre de difficulté.
Le couple de faucons pélerins qui niche dans Chardonnay ne devrait plus être tranquille très longtemps...
Le topo est disponible sur climbkalymnos.com, comme la mise à jour des voies nouvelles d'ailleurs (mais pas tous les secteurs, là-bas aussi il y a des querelles personnelles!)




Enfin pour terminer avec ce tour d'horizon, sachez encore que Bruno Fara et Renée Guérin ont achevé l'équipement de leur secteur Miltiadis qui propose désormais 18 voies de 4c à 7a en face Est juste au-dessus du chemin menant au versant Nord de Telendos.


Pour finir, deux séries d'images, d'abord  le way of life de Kaly pour ceux qui n'y ont pas encore goûté, puis ce qui fait que cette escalade est magique et unique: les tufas dans les gros dévers.







Grimpeuse indigène (j'ai la photo avec le bas pour ceux que ça intéresse)




                                  Après l'effort...



Toujours aussi scooter- fan, mais sans la doudoune, c'est encore mieux!





A Emporios, on peut dîner sur la plage pour moins de 10 euros par personne, avec entrée, plat très copieux, vin et dessert.




 Autre restau sympa à Telendos, sur le quai.




Ou bien restau sur notre terrasse autour d'un plat de lasagnes.





En fait, à Kaly, deux dilemmes se posent quotidiennement:
1/ Où est-ce qu'on grimpe aujourd'hui?
2/ Où est-ce qu'on mange ce soir?











 Alice dans une classique du secteur Spatrtacus: Mon Batchou, 6c+























 Une colo qui doit rappeler de bons souvenirs à Pierre, Francis ou Alexis:
Magma, 6b+, à Irox, sur l'île de Telendos.

Dans les sculptures démentes de la Grande Grotta, Yves prépare activement les championnats du monde d'octobre à Paris. La voie est une création de 2010 et se nomme Tufantastic, départ juste à gauche de Trella.


Cathrine à la Grande Grotta, dans la bien nommée Tufantastic, 7b+.













Après un dur combat de 30 mètres, enfin le repos dans "Super Carpe Diem", 7b+ aussi. Et quel repos!











Dans les dévers colorés de Panorama.














Après la réussite, l'effort n'est pas terminé si vous n'avez pas de volontaire pour récupérer les dégaines en second...









Oups, déjà la fin des vacances, pas vu le temps passer, pas fait le dixième de nos rêves...
Alors, kalo taxidi et see you soon au paradis des grimpeurs!

5 commentaires:

  1. Ça fait saliver ! J'ai hâte d'avoir des vacances à la Toussaint... L'année prochaine peut-être.
    En tout cas super article.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne vois qu'un seul dilemme à Kalymnos, le premier.

    RépondreSupprimer
  3. Bah, tu devrais tester Aegean tavern en été, avec Maria, en mini-short sous son tablier de service, qui te décrit toute la carte pendant quinze minutes avec son charmant accent et son sourire enjôleur, et tu changerais de crèmerie, pour sûr.
    Au fait, à Kokonnidis, tu y vas pour la mère ou pour la grand-mère? A moins que comme Catherine, ce soit pour l'espèce de bellâtre à gueule de métèque qu'elle qualifie de pâtre grec?

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  5. 10 ans que j'ai pas remis les pieds là-bas et franchement, là ça me démange grave ! Merci les copains...

    RépondreSupprimer

Pour laisser un commentaire sur les messages sans être connecté au blog, quand le commentaire est rempli à la rubrique " sélectionner le profil ", choisir "nom/URL" et mettre une identité (pseudo, prénom, etc.) à "Nom" et pour l'URL copiez simplement l'adresse du blog : http://grimpeasl91.blogspot.fr
Ensuite apparait le fameux "captcha", certes pénible mais devenu incontournable sur internet et enfin publier le commentaire.
Si problème envoyer un courriel à : asl91escalade.fr
L'administrateur