vendredi 22 janvier 2016

LE GRAND FONTAINEBLEAU

- Qu'est-ce que le Grand Fontainebleau ?




Je me souviens avoir écrit un jour, qu'en gros il y a deux régions distinctes sur le globe. Il y a Bleau, puis le reste du monde. Et s’il est possible de faire plusieurs fois le tour de monde en 80 jours, je doute que l’on puisse faire le tour de Bleau aussi facilement. Je sais de quoi je parle, car quittant mon pays, mon jardin des délices et des délits, comme condamné par des juges impitoyables à errer dans le reste du monde, j’en ai effectué deux fois le tour en moins de deux alors que 40 années n’ont pas suffit pour faire le tour de Bleau. Mais qu’est ce que cette contrée exactement que l’on nomme Bleau, cette terre promises aux rêveurs, dont je vous rabats les oreilles ? - Si vous regardez une carte du monde, jamais vous ne trouverez où se situe le jardin d’Éden. -Et bien Bleau c’est pareil. C’est un jardin qui ne figure dans aucun atlas. – Sottise, me direz-vous, car ça voudrait dire que Bleau serait un mythe, un fruit de la déraison, un lieu sans centre, une contrée aux contours imprécis. Je crains que pour les cartographes, Bleau soit exactement cela : un lieu, où l’on deviendrait fou à chercher ses frontières. Écoutez, le Jardin d’Éden ce n’est pas une question de surface mesurable, de kilomètres carré, de traits au milieu d’un fleuve ou d’un sommet partagé en deux parts inégales, c’est une contrée indivisible et invisible que l’on saccage de toutes parts parce qu’on n’a pas encore compris qu’on était dedans. Bleau, est en fait, une émanation d’un monde qui part en miette, un bout dissimulé du jardin primordial, un fragment privilégié de la nature, un lieu unique découvert il y a seulement deux siècles car resté invisible aux hommes durant des millénaires.

mardi 19 janvier 2016

Circuit jaune de la Roche aux Sabots

Chers amis

Nous avons assisté, comme prévu, Pépito et moi même à la réunion SNE (sites naturels escalade) qui se tenait à la faisanderie de Fontainebleau.

Une petite vingtaine de participants, COSIROC, BLO, GUMS, ARB, FSGT, FFME, ONF, SNE ont abordé l'ordre du jour dans une relative sérénité sous l'animation du président du sne 77.
Nous étions présent pour défendre le sixième point de l’ordre du jour, à savoir, la création d'un circuit jaune à la roche aux sabots.

L'accueil fut dans l'ensemble, une exception, au pire indifférent au mieux enthousiaste.
Nulle remise en question de la pertinence ni du bien fondé, plutôt même salués par certain, de la création de ce circuit.
Nulle remise en question de la qualité, de la diversité ni de sa justesse de l'offre
Un argument massue exprimé par l' ONF nous fut fatal.

La capacité d’accueil du parking de Noisy, qui dessert, roche aux sabots, cul de chien, 91 .1 plus départ fort prisé de nombreux randonneurs et promeneurs est largement saturée.
C'est vrai qu'on le vois dégueuler sur la départementale lors des gros weekend  et quasiment tout l’été.
Argument imparable, qui ne nous avait pas effleuré un seul instant, auquel nous nous plions, évidemment.
.
Plusieurs intervenants ont eu beau mettre en doute l'affluence supplémentaire évoquée par l ONF,
argument plutôt flatteur quand à la qualité du projet, la décision était irrévocable.

La logistique d 'accueil voiture à eu raison de nous.
Il n'y aura pas de circuit jaune à la roche aux sabots.

Déçu, je le suis un peu bien sur.
De cette expérience je me souviendrai surtout des moments avec les amis qui nous ont servis de cobayes.
De cette jeunesse européenne croisée en aout, intriguée, intéressée se prêtant volontiers aux essais. De cet enthousiasme qui fut le mien à redécouvrir un site que je ne fréquentais plus, à y manier la brosse et y tirer des plans sur la comète. Un vrai gamin.

Et surtout deux points

il est extrêmement difficile de faire un circuit facile
la foret est belle.

Philippe L

lundi 4 janvier 2016

Les étoiles de San Vito



Il me semble que le séjour d'escalade à San Vito est dans les cartons de pas mal de grimpeurs... Pour eux, je liste les voies que j'ai parcourues afin d'affiner leur connaissance du site, faire quelques projets et proposer quelques incontournables pour optimiser leur séjour. En effet, les "fraises" du dernier topo ne permettent pas toujours d'évaluer la qualité des voies, surtout quand elles sont attribuées par les ouvreurs d'une partie d'entre elles (une fraise = voie remarquable).
Bon, et puis ça occupe un bout de journée d'hiver, pour rédiger comme pour lire! De même que quelques images de paysages ensoleillés nous font patienter jusqu'aux prochaines vacances...


samedi 2 janvier 2016

Le "Boxing day" de l'ASL


Entre deux réveillons, la grimpe continue, séance ensoleillée le 27 décembre sur la colline de Beauvais avec pas mal de monde.