samedi 25 février 2017

Les âpres monts




Nul doute que vous serez surpris en retrouvant les "âpres monts" à la fin de l'hiver: les coupes de l'ONF ont transformé le paysage de la partie la plus proche de Barbizon et du chalet des Gorges, mais c'était bien là l'objectif affiché, même s'il est clair que les dizaines de milliers de stères de pin ont certainement renfloué les caisses de l'ONF... Pour en connaître les raisons, je vous renvoie à une tribune publiée dans "Reporterre", le web-journal écologiste, qui ne présente qu'une vision partiale de la situation, mais qui reflète bien l'impression reçue sur place par les habitués du lieu: https://reporterre.net/Massacre-au-bulldozer-en-foret-de-Fontainebleau
Avantage pour les grimpeurs: vu la quantité d'arbres abattus, les blocs vont vite sécher, et ce depuis la Butte aux Peintres jusqu'au début des Bisons (secteur du circuit enfants). Et encore, j'ignore s'il est prévu que le chantier s'étende au-delà...

Comment détruire les puits de carbone que sont les forêts dans un objectif purement touristique...

Reconnaîtrez-vous la Butte aux Dames?


Côté grimpe, voici encore de nouveaux blocs qui vous sont révélés, déjà parcourus pour la plupart d'entre eux mais confidentiels car plus isolés ou absents des topos.

Commençons au plus près du parking, directement au-dessus de l'auberge. Quelques voies sont consignées sur les sites d'infos, mais toutes difficiles alors que l'on peut aussi s'échauffer sur place. Il est intéressant aussi d'y faire un détour pour parcourir les deux blocs présentés ici, assez jolis et à 2 minutes de la voiture. Pour cela, suivre le sentier bleu derrière l'auberge, les voies sont dans le premier massif rocheux.


Cette face propose deux voies faciles sur de belles écailles franches, la verte en 3c et la bleue en 4. Avec le départ assis c'est une autre paire de manches et cette fois c'est la bleue la plus facile, mais très morpho, en 5c/6a, et sa voisine de gauche l'est un peu moins mais cote 6b. Dans les deux cas un exercice de force pure pour décoller! Le bloc se trouve au bord du sentier bleu, juste après "les coulisses de l'histoire", un 7a décrit dans les topos.


A un quinzaine de mètres à gauche en regardant le précédent, on trouve ce très beau 4 qui mérite le détour.

Ensuite on peut suivre le sentier bleu qui s'élève sur des escaliers en direction de la caverne des brigands et prendre à droite la bifurcation entre deux zones de défens, grillagées pour lutter contre l'érosion. On arrive à un petit col près de l'arrivée du circuit rouge de Pépito, secteur Apremont Ouest. En fait, on tombe sur cette fresque qui est aussi le bloc du 33 rouge. A proximité, il y a aussi plusieurs voies et variantes du circuit orange, bien moins patinées et moins expos que celles du début du circuit qui rebutent tant de grimpeurs!


Ce 33 rouge, une bien belle voie ouverte par notre ami en... 1977! laisse rêveur sur les cotations de l'époque: du 5 d'après Pépito... Assurément un bon gros 6a aujourd'hui, mais il faut se rappeler qu'à l'époque le plus haut degré étant le 6, tout ce qui n'était pas abominable n'était que 5! La ligne violette à gauche "le piaf", est une directe de la fin du rouge, un peu à gauche avec un départ où il faut dynamiser sur une règle. Là aussi c'est dur à coter car ça se joue aussi à l'allonge, donc de 5c à ...? Mais les petits pourront démarrer plus à gauche et remonter l'arête par de beaux mouvements de dülfer pour rejoindre la sortie du rouge et ce sera 4c/5a.

De là, on peut redescendre le tahlweg versant Sud jusqu'à "Hiéroglyphes", autre 7a bien connu au bord du GR et obliquer à gauche (Est) vers la première crête de blocs. Derrière celle-ci, avant d'atteindre le chaos dans le tahlweg de "Faux contact", on repère un beau bloc évident avec un trou caractéristique. J'y ai nettoyé la voie par la droite, en 5a très sympa, "Le Trou du Fillon" mais la directe a résisté à mes assauts, je crois qu'il faut mesurer plus de 1m85!

 

De là, vous pouvez monter à ce bloc encore plus isolé, marqué d'une flèche blanche. Sa recherche vaut vraiment le coup, c'est un 6a avec un départ esthétique dans un dévers fendu d'une écaille très franche. Pour aller, face à "Trou du Fillon", traverser 20m à gauche et vous trouverez une sente qui monte en serpentant sur la croupe, suivez-là jusqu'à tomber sur ce bloc évident (à gauche du 19 blanc enfants, mais presque effacé lui aussi).



Quelques mètres à droite, du "Trou du Fillon" vous trouverez  le 59 saumon (4c). J'ai remis quelques coups de brosse à l'arête évidente à sa droite, que j'estime à un gros 6a+, technique et qui nécessite précision de placement et équilibre. C'est la ligne rouge sur la photo suivante.



"Adama" est un bloc un peu isolé mais vous ne serez gêné par personne dans vos essais.Traversez ensuite le vallon encaissé dans votre dos en remontant un peu, passant devant la dalle du 65 saumon. Sur l'angle à droite, voici un nouveau passage en 5 intéressant, en départ assis:


 Juste à côté vous retrouverez alors le classique circuit outremer au niveau des numéros 28/29. Il y a là aussi quelques voies et variantes du bleu clair, dit "circuit fissures", et les deux numéros qui sont là, le 4 et le 5, sont les plus faciles et les moins expos du parcours: une bonne raison de les faire! Juste à côté, deux triangles bleus dont les cotations tournent à la grosse plaisanterie: "Zone d'inconfort", en image ci-dessous, un 6a qui vaut bien 6c (et un départ assis en 7b qui n'a rien à envier au 7c+ à sa gauche!). Un bel objectif à ce niveau , avec des prises et des mouvement atypiques. Quant à son voisin de gauche, en 5c, j'espère progresser encore pour le sortir une fois prochaine...




En redescendant de quelques mètres, nous voilà à "80% oser", dont je vous avais parlé la dernière fois. Je suis revenu laver l'affront et j'ai parcouru une voie juste à droite dont je n'ai trouvé trace dans les topos, donc je lui donne un nom pour la faire exister: ce sera "100% casse-pieds" et vous savez pourquoi si vous suivez ce blog! Départ debout en 6c avec les deux pieds sur la virette et assis 7a.C'est plus dur que sa voisine (qui je pense ne mérite que 6b+). Cette voie se trouve juste à gauche du 26 outremer.



 S'il vient de pleuvoir, alors passez sur la butte suivante, en allant vers l'Est, dans les secteur des circuits rouge et vert. Sur cette image on découvre un beau bloc classique du rouge, avec notamment un 12b en 6b seulement que je n'ai pas réussi à refaire depuis quelques années... Ah, les cotations de la fin des années 70!
A gauche du 12 rouge superbe 5 (ne riez pas) bien abîmé par les passages ou les tentatives répétées, il y a un très beau passage "oublié". L 214 est un 4c d'une ampleur déjà conséquente.



En remontant vers le sommet du pignon, le secteur le plus rapidement sec de Fontainebleau, vous passez devant la belle face du 19 saumon où il faut s'arrêter (5b). Sur le bloc au-dessus, j'ai ajouté "Le massicot", un 5a plus intéressant qu'il n'en a l'air.



 Encore quelques mètres plus haut, au fond du petit couloir du 30 rouge, voici ma voie "Justice pour Théo", une arête toute en équilibre dans le crux: il faut y croire pour tenir ce plat improbable (6b). Je signale à côté un nouveau 6a+ à droite du rouge et un 7a sur l'angle à gauche de "Théo", ainsi que l'autre angle, par la droite ou par la gauche, mais dans les deux cas très morphos. 




 Toujours au soleil et vite en condition, voici le bloc du "Rétablissement" avec ses nombreux jeux. Il se trouve en contrebas de "Médaille en chocolat". Pour y arriver directement depuis le parking, suivre les indications pour le circuit rouge et le vert, il est juste après le 4 vert, en direction de la flèche!






 Les jeux en question:

"Chien assis": ligne rouge, 6a avec le départ B, 6a+/-b avec le départ direct (départs assis).
"Le rétablissement": départ assis A sortie mauve: 6c (départ assis B: 6b+)
                            départ assis A ou B, éliminante verte (on va direct à la règle à droite) 7a
Par la droite: voie bleue, départ assis: 6c
Voie verte de droite en départ assis: 5a
Voie jaune en départ assis: 5c
Bien sûr, toutes ces voies debout sont bien plus faciles, mais manquent un peu d'ampleur, quoique le réta en question est risqué sans parade...


En basculant versant Nord, nous voici à l'Envers d'Apremont, mais pour ces blocs l'approche est plus courte depuis le parking du Cuvier. Dans le secteur où se terminent les circuits rouge et jaune de l'Envers, près de la grotte du hibou, voici "Tout craque", qui correspond à la voie nommée "Ergodynamique droite" sur Bleau info, mais qui est décrite à 6c en départ assis. Debout, c'est un 6a intéressant mais engagé à cause de l'arbre derrière.Sur le plat après la fin du jaune, il y a plusieurs voies de 2 à 4, pas très propres certes, mais suffisantes pour s'échauffer.


 Près de là, on doit parcourir le très beau 49 rouge (les autres aussi d'ailleurs) et à sa gauche la voie Megawatt, une éliminante en 6b "gentil". Sur l'autre face, il y a un triangle rouge en 5 et à sa gauche un 7a+ intéressant, "Thyrion". Toutes ces voies au-dessus d'un sol plat bien agréable...



Thyrion à gauche et le triangle rouge en 5 le long du bouleau.
Pour notre artiste de président, voici une autre fresque, celle de la grotte du hibou (avec un toit en 7a à gauche et 7b direct)

Pas loin de là, sur la crête qui précède quand on suit le rouge ou le jaune, il y a un secteur assez parcouru sous "La répète Jacquot", un beau 6c que l'ouvreur, Jean-Yves Derouck, avait dédié à Jacques Prades, son beau-frère et copain d'escalade de la FSGT de Saux-les Chartreux.Tout ça en contrebas du 41 rouge. Les bons grimpeurs y vont pour "Masta boulda" ou "Bali-balan", toutes deux en 7a. J'ai sorti ma brosse pour faire ou refaire des voies abordables sur ces blocs. Malgré la photo floue, que je referai à l'occasion, on voit clairement où sont les plats de Masta!





 A droite de l'angle, il y a un 7a+ qui est un 5c sympa debout. Masta lui-même étant du même niveau si l'on ne s'assoit pas, court mais pas mal. J'ai ajouté deux lignes à gauche, "Kobane calling", autour de 6a, avec deux prises de Masta en main droite et l'arabe du futur, un peu plus facile et indépendant. A gauche, j'ai remis un coup de brosse à la sortie de la trav en 7b pour la réduire à une montée simple en 6a que j'ai nommée "Fessée autorisée" (attention au bloc dans le dos, parade utile).

Et puis juste à côté il y a "Bali-balan", un 7a très dynamique typé salle/escalade moderne. Si vous ne vous sentez pas des gênes de gibbon, alors partez assis aussi, mais il suffit d'une prise sur l'arête pour rejoindre le réta et faire en statique et en 6a ce drôle de 7a...

Enfin, en montant plus haut sur la crête, vous trouverez facilement le bloc d'"Apparemment", un très classique 8a de Matthieu Dutray, bien engagé, qui vient d'être réussi assis à 8b+ ou 8c. En effet, il n'y a plus de végétation au sol et le bloc est tout blanc! Dans la facette de droite, j'avais vu sur Bleau-info deux nouvelles voies à convention, 6c et 7a+: "Paul's boutique". En fait, c'est vraiment de la super-convention! en effet, il faut se tordre le dos dans un mouv plus qu'inconfortable et très moche pour démarrer les deux mains dans l'inversée (voir vidéo). Mais si on fait cette voie normalement debout, c'est du 5c sans convention et 6b avec la convention de la réglette à gauche.

Dans le dévers, l'"Apparemment" et à droite Paul's boutique.

 Juste à côté, ne pas rater le 37 rouge, un 5 du début des années 80, ben c'est pas facile! Il se fait en départ assis, un peu plus dur donc. Dans cette face, il y a d'autres voies toutes dans le 7.

Descendons au bas de la pente pour retrouver la route de Barbizon à Fontainebleau, qui est le chemin qui borde au Nord le massif d'Apremont, pour atteindre le massif du Désert. Ici aussi on pourrait programmer une sortie dominicale du club, même si le massif est un peu étalé sur plusieurs centaines de mètres. Venant du parking du Cuvier, on aborde le massif du côté du départ du jaune, un circuit patiné, surtout au début, avec des voies du 2 au 4 et des variantes jusqu'à 6a! Dans cette zone le sol est plat et il y a aussi pas mal de voies en-dehors du circuit et surtout énormément de belles voies de 6 et 7. Un peu plus loin, on trouve un orange à peine visible et lichéneux surtout dans sa première partie sous le couvert végétal. Idem pour le bleu qui est parallèle, mais sur ces deux circuits, dès que l'on passe sur la butte sans végétation et plein Sud les blocs deviennent beaucoup plus propres et agréables à parcourir. Pour le bleu, c'est à partir du numéro 14.

Dans la zone des 5/6 jaunes, j'ai mis un coup de brosse à ces voies sans engagement:


Dans cette facette, voici un 4 que l'on démarre avec l'arête main droite pour aller sortir en diagonale à gauche.



 Même bloc, autre face, deux voies sympas: d'abord en tournant autour de l'arête de gauche, on y change de sens trois fois en trois mètres, 3c; ensuite la dalle au centre, avec un pas sans les mains, 4 et puis l'arête de droite est sur la jaune mais elle est moche...

Un nouveau bloc a été défriché cet été, à 150m environ du massif principal. Il se nomme "Vendetta" et a deux faces pleines de trous, proposant ainsi plusieurs voies de 4c (debout) à 6a (assis), ainsi que trois jeux en traversée en 6a, 6c et 7a+, bref de quoi s'amuser un moment, surtout qu'on peut y aller seul car il n'est pas haut et le sol est plat.

La face verticale de "Vendetta" et à droite, le profil de la face déversante mais pleine de bacs.

Au sommet de la butte qui domine le circuit jaune (et où passe aussi le orange), il y a deux blocs intéressants: Les Suricates, un 7a assis, mais facile debout, et celui-ci, Slopestyle en 6b+. Soleil garanti en plein hiver! La ligne rouge sur l'image est un 7a bourrin de peu d'intérêt, le 6b+ est à droite dans les jolies bossettes et il y a un 7b expo encore plus à droite.




Enfin, si l'on traverse à droite à niveau dans les fougères vers l'Est -ce que je conseille- on trouve un beau gros totem avec un 6b super mais assez morpho, "anicroche", un quatre étoiles méritées.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un commentaire sur les messages sans être connecté au blog, quand le commentaire est rempli à la rubrique " sélectionner le profil ", choisir "nom/URL" et mettre une identité (pseudo, prénom, etc.) à "Nom" et pour l'URL copiez simplement l'adresse du blog : http://grimpeasl91.blogspot.fr
Ensuite apparait le fameux "captcha", certes pénible mais devenu incontournable sur internet et enfin publier le commentaire.
Si problème envoyer un courriel à : asl91escalade.fr
L'administrateur