samedi 7 juillet 2012

Nouvelles voies au Mont Simonet

Le très récent topo de Bleau-info se trouvant déjà obsolète, il sera bientôt actualisé par Jean-Pierre qui se trouvait avec nous hier sur place. En attendant l'arrivée de Pépito, j'ai découvert et brossé quelques nouveaux passages dans le secteur du Bidule.


Tout d'abord sur le même bloc, voici deux voies dont le nettoyage demande à être peaufiné (pofiné?) mais tout à fait grimpables. La voie de gauche est un 4 en oppo sur des prises franches, celle de droite, "sortie chez Mickey", un 5a plus technique.

Sur l'autre face, j'ai ajouté un départ direct au Bidule gauche. Du coup ça fait une voie indépendante qui mérite un nom et une cotation: ce sera "Machin trucmuche " et ce doit être 7a.



Premiers essais dans Machin trucmuche: une bonne marche de pied mais de fines réglettes verticales avant une cupule gratonnante main gauche. Mais la séquence est différente pour les petits...

Sur le bloc face au Bidule, de part et d'autre de "granulé et comprimé", j'ai brossé ou rebrossé trois nouvelles dalles. Dans le mur à gauche, la dalle de gauche doit être 5a et celle de droite 5b (mais moins morpho).
Dans la dalle de droite, il y a la voie du centre en 3 et une jolie voie en friction en diagonale à gauche, environ 4c. Sur le troisième bloc, il y a une autre courte dalle en 3.


Jean-Pierre réalise rapidement et à l'échauffement le 7a de Granulé et comprimé (6c debout), la voie que nous avons d'un commun accord qualifiée de "compression pour les nuls"...


Dans le secteur du bivouac, il y a désormais plusieurs nouveaux passages à découvrir (et encore plein à ouvrir). D'abord sous l'abri du bivouac lui-même où Pépito et Philippe, surpris par une averse, ont découvert là-dessous un beau toit en 6a+ avec de grosses sculptures étonnantes. Quelques mètres en contrebas, j'ai trouvé un beau 4 et bien cachée dans une petite fosse une parfaite fissure en râteau de chèvre, dans le cinquième degré, sol bien plat. Dans ce secteur, nous avons aussi remonté la belle arête de "fil d'enfer", un 6c accessible aux petits.

L'arête de Fil d'enfer, très pure, évidente et...oubliée!


Dans le secteur de "motivé", sur le bloc voisin, il y a un dévers alvéolé avec trois voies proches: à gauche une vielle flèche rouge sur un pilier en 5a plein de baquets mais un peu fragiles. Juste à droite, j'ai ouvert "aussitôt dit", entre 6b et 6c, engagé et juste à droite, en diagonale, sur de belles prises, "aussitôt fait", 6a.

Sur le bloc de Pit-boule, il y a de quoi s'échauffer avant d'aller faire le beau "homo ça pince voisin (6a+): La colonne version debout (5), la colonne de droite (4), le réta de Pit-boule... A 20 mètres dans la pente vers le Nord, on découvre un gros bloc avec une face Ouest très attirante. Le mur fait facilement 5 mètres de hauteur et le sol est plat et moussu (prévoir un pad pour le saut de la descente à gauche). La voie de gauche est un beau 6b+, dont le final me paraît hélas inaccessible pour les petits, qui se rattraperont à droite sur le beau 4 engagé.

Sur le bloc du sommet Est, il y a deux belles voies de 4c supplémentaires à gauche de "la faille". Sol plat, à ne pas manquer. A quelques mètres, sur le bloc de "la balisée", il y a de nouvelles voies. D'abord à gauche de cette dernière le plus beau 3 du massif. Ensuite, à droite Pépito a brossé une dalle en friction en 4 du même genre que la balisée en plus facile et plus court. Et puis de l'autre côté du bloc, une jolie traversée en 4c a été brossée, le plus sympa étant le gauche/droite qui commence par la remontée de l'arête. 

Comme il y a encore un versant que nous avons à peine exploré, je pense qu'il y aura bientôt assez de voies faciles et moyennes pour y faire une sortie de club. Avec le rocher du Mauvais Passage dont je ne vous ai pas encore parlé, où j'ai ouvert une quarantaine de voies de 2 à 6b, le Montrouget, la Roche Hercule, ça fait au moins deux ans de compétitions semestrielles déjà prêtes!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un commentaire sur les messages sans être connecté au blog, quand le commentaire est rempli à la rubrique " sélectionner le profil ", choisir "nom/URL" et mettre une identité (pseudo, prénom, etc.) à "Nom" et pour l'URL copiez simplement l'adresse du blog : http://grimpeasl91.blogspot.fr
Ensuite apparait le fameux "captcha", certes pénible mais devenu incontournable sur internet et enfin publier le commentaire.
Si problème envoyer un courriel à : asl91escalade.fr
L'administrateur