mardi 5 novembre 2013

Kalymnos update

Salut à tous les lecteurs qui sur ce blog prennent des infos sur les derniers développements de l'escalade sur l'île grecque. Comme souvent, je vous propose de découvrir quelques-uns des derniers secteurs ouverts ainsi que d'autres plus anciens mais aussi plus confidentiels.



Prophet Andreas

L'équipement du secteur a commencé il y a un peu plus d'un an avec de nombreux ouvreurs différents qui sont encore loin d'avoir terminé le travail. L'approche et le topo sont téléchargeables sur le site de Bruno Fara, un pdf que vous trouverez sur cette page: http://bfara.free.fr/Accueil/Ecoles/kalymnos/page_histoire%20_kalymnos1.htm.

Une approche panoramique - on passe sur deux versants différents de l'île- amène au secteur de gauche de la falaise, exploité avec peu de bonheur par un équipeur italien qui aurait pu faire l'économie de tout cette ferraille, ou plutôt l'offrir a un collègue d'expérience qui sait choisir les belles lignes et le beau rocher. Gageons que ces couennes teigneuses commençant dans un dévers qui mord les doigts et se terminent dans une dalle à quatre pattes ne connaîtront guère le succès des visiteurs. Par contre, dès que ça se couche, un superbe mur gris de 40 mètres propose quelques-unes des plus belles voies de dalle de l'île, telles que "Damoclès", 5c/6a, "L'armée du Prophète", 6a+ 30m ou 6b 35m. A leur droite, plusieurs 5c et 6a très longs mais aussi très serrés, on passe facilement de l'une à l'autre involontairement. A gauche, trois lignes plus difficiles dans un rocher superbe: "Pame Roger", 6b/c, "Le Talent", 6c+, et la formidable "Prophet Andreas", un 7a technique dans un mur presque vertical. A sa gauche, "Helleni", 7a+" est la dernière voie intéressante de la pertie centrale.
 En descendant plus bas à droite, la falaise devient plus haute (70m) et plus irrégulière, avec des lignes de fractures évidentes et déjà des voies réalisées, mais l'essentiel reste encore à faire, ce qui ne saurait tarder d'après Bruno...

Pascale dans le gris sculpté de Thavmasia, 5c+.

Vue de la falaise, avec à gauche le dévers pas terrible, bordé par la superbe plaque de Prophet Andreas (Dédé Langenbach, le défricheur venu d'Alsace). Francis grimpe The Lords, 6a, et à sa droite, l'avenir...

Catherine fait bouillir les orteils dans Pame Roger, 6b/c.




Princess canyon

Ce site décrit comme reculé géographiquement mais aussi à la dernière page du topo de 2010, n'a pas du voir passer beaucoup de cordées avant notre visite... Il faut dire qu'Aris lui attribue 2 heures d'approche depuis le port de Telendos, laquelle se réduit à 45 minutes si l'on s'y rend en groupe en affrétant un bateau qui vient vous rechercher en fin de séance. L'endroit est totalement atypique à Kaly, car situé dans un étroit canyon donc l'accès rappelle un peu Wadi Rum. L'escalade aussi est différente ici: même s'il y a une dalle avec 4 voies de 6a (en plein soleil), l'intérêt du site réside surtout dans la partie très raide sur gros trous où l'on grimpe presque à l'ombre dans un resserrement. Les voies à faire sont bien estimées dans le topo, sauf Betty, un 6c+ qui ne vaut pas ses trois étoiles.

Les pieds de Catherine ne supportant pas l'ombre, elle aura préféré l'éviter toute la journée. Cette voie, c'est Flo Scarfaloni, 6b+, la seule du mur qui ne soit pas athlétique.

Manu solidement arrimé aux gros trous du "Bi Mobile", 6b.

Il y en a que toute cette gymnastique fait bien marrer...

Le retour d'abord à pied, pas trop désagréable...

Puis letaxi-boat, encore plus cool!

Magic wall

Celui-ci aussi est dans le topo, mais vu le peu de traces et le rocher neuf, il ne monte pas beaucoup de grimpeurs là-haut! C'est qu'il faut aller le chercher ce mur magnifique au-dessus de Noufaro, que je reluquais depuis plusieurs années: une bonne quarantaine de minutes de marche raide, mais  bien nous en a pris, car pour le quatrième jour consécutif nous sommes seuls sur le site alors qu'en cette fin octobre c'est la bousculade presque partout avec au moins 2000 grimpeurs sur l'île!
Toutes les voies que nous avons parcourues étaient aussi belles, même avec les bricolages dont sont hélas coutumiers les Rémy et Boris Girardin, les découvreurs de la falaise.
Encore quelque-chose de différent à Kaly: un large et haut mur (90m) sans défaut, à l'inclinaison régulière, presque toujours vertical avec un bombé un peu plus déversant à 30 mètres, le tout strié de coulées colorées à l'esthétique attirante pour tout grimpeur (ou grimpeuse) qui en a les moyens. En effet, il n'y a qu'un 6a et un 6b, mais rien non plus au-delà de 7b en première longueur. Ce sont donc les amateurs de 7a/b qui se régaleront. Ceci dit, avec un niveau 6c à vue, on peut faire 4 belles voies et aller dans les 7a ou 7a+ en prenant un ou deux repos, la falaise méritant largement que l'on aille s'y user la peau des doigts: superbe rocher neuf, presque sans traces blanches, aucune trace de gomme, ça devient rare à Kaly!

Après Lyttos, joli 6b, voici Cathie dans Great Albert, 6c sur trous et quelques réglettes franches.

Juste à côté, la bien nommée Black Beauty, un 7a qui tend plutôt vers le 7b, avec, chose rare à Kalymnos, des pas obligatoires exigeants. Attention les doigts, toutes petites prises...

Brigitte sur un des rares bouts de colo du mur, dans Grua, 7a.

Ici, le soleil arrive à midi.

Rammstein, un 7a+ qui ne sera pas décoté. Superbe!

A l'approche du crux, ça devient déversant.

Upper Noufaro

Après Magic wall, nous avions le projet de visiter le nouveau secteur de Noufaro, mais il est déjà trop tard et les rayons ardents du soleil nous chassent vers d'autres cieux plus ombragés. Nous jetons néanmoins un oeil sur ces nouveautés pour une prochaine fois, mais à première vue, le mur orange a l'air bien trop piquant dans les voies dures (le 7b de "Schwert" a quand même 3 étoiles). La hauteur est aussi surestimée dans l'additif du topo, rien ne dépasse les 20 mètres, sauf une voie longue qui a l'air majeure, en 6c+: "Harnisch". Juste à droite, une belle plaque grise de 30 mètres vient d'être défrichée, avec 4 voies de 5b à 6b, à droite de la voie n°12 page 98 du topo (c'est-à-dire au-dessus de "Noufaro left slab"). Je pense que ces nouveautés vont donner de l'intérêt à ce secteur un peu délaissé qui manquait de jolies voies.

Eros

Sur l'île de Telendos, Eros a été le premier secteur équipé sur la côte Nord. Cette imposante falaise de 50 mètres ne proposait que des voies très physiques dans un dévers prononcé farci de baquets éloignés. Il restait à droite toute une zone plus facile à équiper quand nous y sommes passés en été 2012. C'est maintenant chose faite, avec 7 voies nouvelles de Claude Idoux en 2013, apparemment dans le sixième degré. Nous n'avons guère de renseignements car nous avons grimpé dans le dévers, mais une cordée rencontrée là nous a dit avoir testé "Ninja", pour s'échauffer, qu'ils estiment être un beau 6a/b. Dès que j'aurai obtenu les renseignements, je complèterai ces infos. Le site est superbe et tranquille pour l'instant, exposé plein Est. Cela peut compléter un début de journée à Lambda quand le soleil arrive en période estivale. Attention, les cotations peintes au pied des anciennes voies sont sévères et le seraient même en France. Elles ont été réhaussées dans le topo. De plus ces voies présentent parfois des pas morphos pour atteindre des bacs éloignés.

Geriakos

Le secteur décrit sur le topo page 252 (description peu attirante) a été enrichi de 3 voies supplémentaires de 25m, un 5c et deux 6a, mais le nom de l'un deux laisse imaginer le style ("Sharp"). Nous n'avons pas testé. Par contre, plus à droite, des amis m'ont dit le plus grand bien du nouveau secteur de Claude Idoux, "Les Trois Ilôts". On y trouve là 12 voies qui portent encore la poussière du perçage, de 5a à 6b, avec une 5b quatre étoiles. A leur droite, deux grandes voies accessibles, "Les Copains d'Abord", pas terrible, et sa voisine recommandée, "Modeste".

Liste des voies de gauche à droite:

-3eme age  5b  30m
-Ginette  5b  30m
-Chirlipipi  5c+/6a  34m
-Epidixias  5b  30m
-Porno géros  6b  s pits bleu  
-1995  6a+  32m
-Cunilin gugus  6b+  32m
-Cunilin gugus ext  6c  10m
-Cunulo sinus  6b  32m
-Prosciutto et champagne  6a 28m
-O clair de l'anus  6a+  32m
-Les pros se tatent  6a+  32m
--Les copains d'abord
     -L1  6a
     -L2  6a
     -L3  6a+          la descente se fait dans modeste (20m à D du dernier relais)
     -L4  5c            Attention il faut une corde de 80m.....
     -L5  6a
-Mignon  5c  30m
-Emilie jolie  5b  30m
30 à 40 m à D se situe modeste
-L1  5b
-L2  6a
-L3  6b+
-L4  6b           descente en 4 rappels  corde de 80m
-L5  5c
-L6  6a

A gauche Geriakos, à droite Les Trois Ilôts.


Upper Geriakos

En franchissant la barre rocheuse à gauche de Geriakos classique, 15 minutes de marche supplémentaire mènent à gauche en direction d'une conque (marques rouges). C'est là que nous avons grimpé, dans un secteur récent des frères Rémy. L'escalade n'y est pas majeure, mais pour qui a tout vu à Kaly, le site haut perché offre un panorama inhabituel sur Telendos et le port de Mirties. Ce peut aussi être un bon plan en cas de surpopulation grimpante (octobre est le pire). Là aussi les voies sont très mal estimées, que ce soit en hauteur, en cotation et en intérêt. Je vous refais donc le topo, de gauche à droite:

Losing my religion, 7a, 40m, 2 étoiles...? Pas fait!
Axa, 6a+, 23m, 1 étoile
Emi, 7a/7a+, 28m, 2 étoiles
Tatoo, 6b (4 mètres, après 8 mètres de 4), 12m donc, 1 étoile
Amra, 7b, 20m, 2 étoiles (à cause du socle en bas, mais belle colo à la fin)
Ergo, 7b, 22m, 3 étoiles????
Zavara, 8a, 28m, 3 étoiles
Native, 5b, 15m, 1 étoile??? Beurk!
Lola, 6c, 30m, 3 étoiles, la plus belle de la falaise
Voltric, 6c+?, 30m, 2 étoiles
Super mamie, 6a, 30m, 2 étoiles

A gauche du 8a, il y a deux chantiers non réalisés.

Commençons par la vue...

Jean-Yves au pied de la colo du 7b

Au premier plan, Super Mamie (pas la nôtre), derrière, Pascale dans Lola

Zoom sur le 6c: le crux est passé mais il faut rester concentrée

Pascal dans le 8a



Une autre vue de Lola, avec Manu au pied de la section difficile.







Et puisque l'on a ouvert sur une sirène grecque, fermons sur une des nôtres...


3 commentaires:

  1. On ressent la chaleur de ce superbe séjour en regardant les photos... Vivement l'année prochaine !

    RépondreSupprimer
  2. Si en plus il y a des sirènes... C'est quand qu'on y reva !

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer

Pour laisser un commentaire sur les messages sans être connecté au blog, quand le commentaire est rempli à la rubrique " sélectionner le profil ", choisir "nom/URL" et mettre une identité (pseudo, prénom, etc.) à "Nom" et pour l'URL copiez simplement l'adresse du blog : http://grimpeasl91.blogspot.fr
Ensuite apparait le fameux "captcha", certes pénible mais devenu incontournable sur internet et enfin publier le commentaire.
Si problème envoyer un courriel à : asl91escalade.fr
L'administrateur