lundi 18 septembre 2017

Les nouveaux circuits " Peu Difficiles " de la Canche aux Merciers... Une affaire qui roule...

     C'est en réalité le projet de refonte du vieux circuit jaune PD car rien n’est encore fait, rien n’est même pas encore décidé. Nous reviendrons sur ce point à la fin de cet article.

     D’abord, disons quelle est la tenue exacte du projet !
     
     Ce que nous aimerions c’est remplacer la vieille piste jaune actuelle… par deux nouvelles pistes de niveaux sensiblement différents, soit : un circuit jaune pour les grimpeurs d’expérience d’un niveau PD sup, et plutôt AD inf pour les six derniers passages ; et un autre de niveau PD Inf pour les grimpeurs débutants tout en étant accessible aux préadolescents. Ce qui fait, d’un point de vue comptable, que nous aurions deux nouveaux circuits à la place du vieux circuit usé : soit un circuit supplémentaire pour l’ensemble du site de la Canche aux Merciers. Cela veut dire, que ce projet ne peut aboutir complètement sans une permission de tracer un nouveau circuit, demande qui peut être refuser. Dans ce cas, lequel remplacerait l'ancien, et lequel serait nouveau des deux nouveaux circuits proposés. Aucun, ou autrement dit on ne peut pas répondre car ce n’est pas ainsi que nous raisonnons. - Pourquoi ? Parce que nous pensons que pour ce type de projet de maintenance, la gestion des circuits purement comptable est une approche « inadaptée ». Pour nous, hors idée de nombre, nous voyons, dans cette opération de remplacer l’ancien circuit jaune, une occasion raisonnable et nécessaire de réaménager l’escalade dite de niveau « modéré » en deux boucles de difficultés distinctes qui ne s’adressent pas aux mêmes publics. Du moins pas au même moment, puisque un débutant potentiellement élargira son champ « des possibles » en principe.

Du Haut, du beau, c'est tout neuf... Numéro 18 du circuit PD inf.


Article révisé il y a peu à la suite d'éléments nouveaux et de notre rencontre, cordiale et instructive, avec la nouvelle responsable de l'ONF, qui s'est montrée très soucieuse de travailler en bons termes avec nous (et pas contre nous, comme l'avait laisser entendre certains prudents avertissements que nous avons lu et qui nous encourageaient à la lettre à ne rien entreprendre qui aurait pu contrarier la direction de l'ONF...  Mais bon, passons, c'est du passé !).

samedi 3 juin 2017

Rallye de la Salamandre



Avec beaucoup de retard, voici le classement et les images du rallye du 14 mai au rocher de la Salamandre Est.

dimanche 23 avril 2017

Rallye de la Salamandre




Dimanche 14 mai, je vous invite à visiter un massif assez confidentiel où de tout nouveaux passages n'attendent plus que la peau de vos doigts. Avec Catherine, nous avons défriché de nombreux blocs de difficultés variées que vous aurez l'occasion de découvrir sous la forme d'un rallye amical, par équipes de grimpeurs de niveau homogène. Il y aura en tout 4 circuits tracés à la craie pour l'occasion, dans un cadre enchanteur et sauvage. Cet automne, nous y avons rencontré un gros cerf nullement effrayé de notre présence... Quelques photos ci-dessous, pour vous allécher, ainsi que la description de l'accès.

Le parking
 

mercredi 8 mars 2017

Franchard Sablons

Bonjour

Ça ne vous a pas échappé, les sorties, Franchard Sablons, sont toujours couplées avec Haute Plaine et finissent, invariablement à Haute Plaine.
Sablon n offrant pas, à nos Dinos, un circuit sur lequel ils puissent faire une séance.
Cette lacune est aujourd’hui comblée.

samedi 25 février 2017

Les âpres monts




Nul doute que vous serez surpris en retrouvant les "âpres monts" à la fin de l'hiver: les coupes de l'ONF ont transformé le paysage de la partie la plus proche de Barbizon et du chalet des Gorges, mais c'était bien là l'objectif affiché, même s'il est clair que les dizaines de milliers de stères de pin ont certainement renfloué les caisses de l'ONF... Pour en connaître les raisons, je vous renvoie à une tribune publiée dans "Reporterre", le web-journal écologiste, qui ne présente qu'une vision partiale de la situation, mais qui reflète bien l'impression reçue sur place par les habitués du lieu: https://reporterre.net/Massacre-au-bulldozer-en-foret-de-Fontainebleau
Avantage pour les grimpeurs: vu la quantité d'arbres abattus, les blocs vont vite sécher, et ce depuis la Butte aux Peintres jusqu'au début des Bisons (secteur du circuit enfants). Et encore, j'ignore s'il est prévu que le chantier s'étende au-delà...

dimanche 12 février 2017

Des ouvertures de l'automne










Le temps exceptionnellement sec de l'automne 2016 m'a permis de passer plus de temps en forêt que la somme des trois saisons précédentes, donc l'occasion de découvrir quelques nouveaux sites et de trouver des  passages inconnus.C'est surtout dans le secteur du rocher de la Salamandre que j'ai laissé beaucoup d'énergie à brosser, mais aussi à Apremont où il faudrait des années pour explorer tous les recoins de cet immense chaos. Pas de personnages sur mes photos, que des lignes car c'est souvent seul que je pratique la recherche de nouvelles voies...

samedi 28 janvier 2017

Il a du jus le p'tit!







 Nous venons de recevoir ce récit d'escalade de la part de Julien Renaud, dit P'tijus" (parce-qu'il n'en manque pas, le bougre!), formé à l'ASL il y a une bonne trentaine d'années! Je le mets en ligne car il remercie ce club et ses fondateurs pour le haut niveau d'éthique et d'escalade qu'il lui a apporté. C'est d'ailleurs à notre groupe qu'il dédie ce nouveau 8c...
Je l'ai copié tel quel, avec ses considérations personnelles, mais il a une unité que je ne comptais pas rompre puisque c'est ainsi rédigé qu'il nous a émus...



jeudi 12 janvier 2017

Encore sur l’alpinisme et l’escalade

Dans un livre publié récemment, La leçon d’Aristote : sur l’alpinisme et l’escalade, je défendais la thèse d’une différence de nature entre l’alpinisme tel qu’il se pratique depuis son origine et l’escalade moderne, souvent qualifiée d’aseptisée, qui s’est développée dans les années quatre-vingt, à la fin du 20ème siècle. Cette différence, je la définissais par un rapport à la mort, toujours présent dans l’alpinisme et absent dans l’escalade. Cette distinction est loin d’être reconnue par tous et je voudrais ici y revenir pour la justifier davantage en répondant aux objections qui m’ont été le plus souvent faites et aux malentendus qu’elle suscite encore. Sur le fond, il me semble que ces objections et malentendus reposent tous sur des points de vue liés à la conception de la pratique de ceux qui les avancent, conception qu’ils opposent à celle qu’il m’attribue ou qu’ils croient lire dans mes arguments.