vendredi 2 novembre 2018

escalade à Kyparissi



Sur la côte Est du Péloponèse, à 3 heures d'Athènes, le site de Léonidio est rapidement devenu une des destinations à la mode de l'escalade européenne, à tel point que fin octobre 2018 il était parfois difficile de se faire une place pour réaliser son projet du jour... Mais à 50 kilomètres plus au Sud, le village de Kyparissi baignait dans son habituelle torpeur post-estivale. Seuls quelques grimpeurs venaient apporter une touche d'activité en ce lieu calme, trop calme: amateurs de rendez-vous de la communauté et d'ambiance "Kalymnos", passez votre chemin! Ici c'est quiétude et repos, super en début de séjour, presque ennuyeux après quelques jours mais heureusement de belles rencontres locales nous ont agréablement distrait de notre tête à tête...

mercredi 31 octobre 2018

Projet d'une nouvelle piste jaune à la Drei Zinnen

Louan s'en donne à cœur joie.. 4 Jaune

Un marquage temporaire relativement discret permet de découvrir le projet.

Il y a trois ans, en pensant bêtement à ce que seront mes escalades à Bleau dans mes vieux jours avec mon dos devenu courbe comme un espace-temps et mes tissus déformés par la masse pesante d’un bel embonpoint, je me suis dit que ça n’allait pas être joyeux du côté des circuits abordables. En effet, en 2015, la majorité des circuits abordables étaient en mauvais état, abandonnés des grimpeurs car insatisfaisant, parfois besogneux, et inadaptés à une pratique ludique en porte à porte : soit six circuits sur dix désertés, abandonnés ou obsolètes.  Du circuit inutile à gogo, quasi sans valeur sociale. 
Bien obligé d’être un peu inquiet, à voir en plus comment mes vieux frères d’infortune qui commencent à collectionner les ans et les douleurs arthrosiques comme d’autres les blocs en 8a, sont en peine de trouver blocs à leur pied. Bref, c’est en m’épanchant sur la détresse du vieux grimpeur au pied d'un trois supérieur devenu revêche, à leur membres perclus de fatigue musculaire, comme s'il était dans du sept inférieur, que j’ai  compris qu'il était temps de réhabiliter les circuits abordables délaissés depuis longtemps. Simplement parce qu'il s'avère que les circuits qui ont été créé, il y a déjà bien longtemps, pour initier les jeunes recrues à l'escalade, étaient aussi des circuits de transition pour les anciens férus d'escalade. 

PS : On ne va pas mettre le nom du photographe à chaque cliché mit en ligne, accompagné d'un grand C dans un cercle, ça ferait trop genre " on se prend pour des pros du bouton déclencheur", mais l'on peut toutefois signaler que les trois photos qui illustrent ce texte, je les ai emprunté à Annick.

vendredi 7 septembre 2018

Les nouvelles voies de Kalymnos







Nouvelles voies, mais surtout nouveaux secteurs... Que de nouveautés depuis l'édition 2015 du topo d'Aris! Trois ans plus tard sort déjà la nouvelle version avec des centaines de voies à découvrir. Cet article aura une double vocation: aiguiller vers les meilleurs spots les amis qui ne vont pas manquer d'y retourner bientôt et faire la réclame de ce tout nouveau topo, magnifique et précis, comme toujours avec Aris. Attention à ne pas confondre avec le Rockfax qui vient de sortir aussi, prenant Aris de vitesse, et dont les bénéfices de la vente iront plus dans le porte-feuille de son auteur que dans l'équipement, l'entretien et la promotion de l'escalade grecque comme Aris Théodoropoulos le fait avec une grande rigueur depuis si longtemps. Accessoirement, ce texte, s'il est bien référencé par Google (d'où le titre), servira de guide à d'autres lecteurs désirant affiner leur connaissance de Kaly et y avoir quelques nouveaux projets...


dimanche 4 février 2018

Coup de vieux et souvenirs

- Cliquer sur la photo, et elle s'agrandira !


Cette photo date du temps où la compétition était " bon enfant ". Où on s'auto-arbitrait, où il y avait un classement pour rire et des coupes pour le souvenir. C'était à l'époque où il n'y avait pas de Sponsor plus malin que les grimpeurs pour nous apprendre à garder la forêt propre au micro, et qui ne nous mettait pas des banderoles partout. Bref, avant l'avènement de l'escalade marchandise et son bruit de caisse enregistreuse... Honnêtement qui aurait pensé, à cette époque là, qu'un jour, nous accepterions de payer 15 euros la séance d'escalade au chaud pour ne pas à avoir à faire le déplacement à Bleau.  Les gens du club étaient présents à cette compétition légendaire organisée par le CAF qui a eu lieu au Cuvier Chatillon  en 1983. Article trouvée dans la revue du CAF Paris Chamonix. Les reconnaissez-vous?