mercredi 19 décembre 2018

Des nouveautés à Bleau



Commençons par ce qui n'est pas une nouveauté: Amaya, un 5b sympa à Bois Rond, secteur auberge, près de Didjeridoo. Cette voie date déjà de plus d'un an (Amaya est née en mai 2017) et le bloc est assez isolé, je ne pensais pas que quelques mois plus tard vingt voies allaient s'y ajouter sur les trois blocs moussus et pas folichons du secteur, oeuvres de grimpeurs étrangers en mal d'ouverture. Amaya part assis du trou, traverse à gauche pour passer le pilier et se rétablir au-dessus. Cinq minutes de marche vers le Sud depuis le massif classique de Bois Rond.







Celle-ci aussi date de fin 2017: Insoumise a été réalisée d'abord par Catherine, debout en 5c, puis assise à droite en 6b. Le bloc se trouve dans la partie Nord de la Butte aux Dames, proche du parking d'Apremont, directement au-dessus de la route d'accès. Il y a plusieurs voies intéressantes à découvrir dans le secteur, même si les blocs manquent d'ampleur, notamment la traversée de ce bloc, dans un sens ou dans l'autre, autour de 7a, mais aussi de nombreux passages de tous niveaux, non fléchés.




C'est encore à Apremont que j'ai découvert ce bloc début 2018, près de Parenthèse. Il s'appelle "Attaque en piqué", c'est un départ assis en 6b ou 6c. Auparavant, j'avais exploré un secteur oublié des Gorges qui a été redécouvert et où on trouve une vingtaine de nouveautés dans le secteur "fond des gorges". Pour les trouver, faire sur Bleau-info une recherche sur "Lêk plus ultra". Il y a dans ce petit groupe de rocher d'anciennes flèches rouges énormes et indélébiles et les voies ont été rebrossées. L'endroit étant assez humide, il faut se dépêcher d'y aller avant que le lichen soit de retour. On y trouve un large éventail de difficultés, du 4 au 7b. Pour trouver "attaque en piqué", aller à parenthèse, c'est sur l'envers d'un bloc situé quelques mètres à droite.



Un tout petit problème à Beauvais Télégraphe, trois mouvs pour un départ assis en 6a+. La voie se trouve sur un petit bloc à droite de l'allée cavalière, dans le secteur d'un ancien circuit blanc effacé dont je vais reprendre une partie des passages pour un nouveau circuit facile pour grands débutants, ou ados en baskets, ou enfants chaussés et déjà experts, ou...grimpeurs.euses agé.es!



Cette fissure caractéristique a été "oubliée" par les ouvreurs et le topo de Cuvier Bellevue. Elle se trouve au haut du secteur, à droite de Kaskouiak et se nomme "Troisième tour". C'est seulement du 3 debout, mais 6b en départ assis avec un violent mouvement de dülfer.

Quelques dizaines de mètres en contrebas, j'ai fait aussi l'angle d'Idéfix, un 6b+ qui était peut-être une première, peu importe. Il a un départ assis peu évident et une sortie bien engagée, d'autant plus que ce menhir n'a pas de descente, il faut sauter du sommet sur le bloc voisin. En voici la photo, c'est l'arête de gauche. L'arête de droite est autour de 6c, engagée mais le dur est au départ. 





Toujours dans ce même secteur de Bellevue, voici une voie bien plus facile, assez éliminante car on ne doit pas prendre la fissure à droite. 5a sans, 4 avec la fissure. Enfin, au bas du secteur, Catherine a ajouté une dalle en 5 sur une face où les voies sont déjà bien serrées: Ronflette, puisque c'était le thème...



Ce massif du Cuvier Bellevue n'a pas de circuit mais une bonne centaine de voies, y compris très faciles, brossées récemment. Le rocher est neuf et on y rencontre rarement d'autres grimpeurs. Une visite s'impose, quelque soit votre niveau. Le topo se trouve sur le site "Bleau-info".



Actualité oblige avec le début d'été et ses macabres bilans en Méditerranée, voici l'Aquarius, une voie que j'ai dénichée en versant Nord au sommet de la Gorge aux Châts. C'est un départ debout avec une petite traversée à gauche puis une remontée d'arête sur des plats, 6b+. A signaler pour ceux qui ne l'auraient pas encore suivi, il y a un nouveau et excellent circuit jaune dans le massif, PD+. Ne pas se démobiliser après les trois premiers blocs qui sont les plus difficiles du parcours, la suite est plus accessible et magnifique!

A la rentrée de septembre, c'est à Franchard que j'use mes brosses, à Hautes Plaines avec Catherine pour la première séance de l'année. Voici deux nouveautés au début du circuit jaune facile à l'Ouest du chemin par lequel on entre dans le massif. La première voie se trouve d'ailleurs sur le premier bloc à droite du chemin, à l'envers du 1 jaune. "Con et bandit" est une courte traversée basse suivie d'une remontée sur la gauche de l'arête (5c ou 6a).


Un peu plus loin, sur le bloc du 6 jaune, voici "Où est le coffre" (5c), référence à un n.ième  épisode du feuilleton de l'été.




 Sur le même bloc j'ai été attiré par un bel angle évident sur lequel deux bossettes avaient manifestement été brossées, j'ai renettoyé la sortie et suis parti assis. J'ai appris par la suite que c'est notre Philippe Leduby qui l'avait ouvert il y a quelques temps mais sans lui donner de nom, alors ce sera "Les chicoufs" (6b+).



 


 Ensuite j'ai passé trois séances à Sablons où j'ai commencé par "Magouille blues" pour un hommage (tradif, je sais) à François Béranger, mais ce jour-là toutes les radios ne parlaient que d'Aznavour et dans ma jeunesse j'étais plus Béranger qu'Aznavour... C'est 6c ou 7a, en attente de répétiteurs pour coter. La voie est à gauche du bel angle du 33 bleu que l'on voit à droite sur la photo, au sommet du massif.




A 30 mètres à gauche, je vais visiter "Jumpologie", et là je trouve un super toit avec plein de voies à faire! Notamment une fissure large qui fend le dévers.Ce sera d'abord la ligne verte sur la photo, 6a, puis quelques semaines plus tard la sortie gauche, 6c. Pour ces deux voies en coincement, protection des mains obligatoire. Dans le dévers à droite il y a de quoi s'amuser, dans des niveaux très abordables, mais pas trop pour les petit(e)s... D'abord Jumpologie, qui est un exercice de jeunes mais qui se passe joliment en statique dans le 6a également. Loin d'être une nouveauté car on y trouve une grossière flèche rouge d'au moins quarante ans d'âge. Ineffaçable peinture au plomb!
La ligne jaune est le départ de "return to sender" qui démarre assis et ensuite traverse sur le rebord (6b+). Avec un départ debout et un réta dans la cuvette au-dessus, c'est environ 5c, mais cette cotation vaut pour ma taille... Ce "retour à l'envoyeur" finit au plus fort du toit et personne n'avait fait la voie à l'aplomb en partant dans la petite fosse. Ce sera donc "Frénésie" (d'ouverture), un 6a spectaculaire dans un toit de 2,50m d'avancée! Attention, il y a des écailles fragiles et il vaut mieux ne grimper ce bloc qu'après une période sèche.



Juste en face, Manu Marquès avait ouvert un réta assez abo en 7a+, 7c assis. J'ai brossé deux prises juste à droite et ça fait seulement 6c en départ assis sur le bloc de soutien. La variante sera donc baptisée "Bien rétabli droite".



Plus bas dans le massif, dans la traversée classique de Gros Tambour, j'ai ajouté deux lignes qui la croisent, en départ assis, au niveau de chacune des fissures. "Djembé en l'air" est courte mais avec un joli réta, 6a ou 6a+, "Petit tant bourrin" par contre mérite bien son nom et je l'ai fini avec un coincement de fesse. 6b ou 6c, à confirmer.









 Il y a deux ans, un peu au-dessus, j'avais aussi ouvert "Merci Patron", un joli 6b main droite sur l'arête à droite du 9 rouge, environ 6b (photo ci-dessous).





Enfin dans le même massif, une fausse ouverture après juste trois coups de brosse: en effet, j'avais jugé cette arête effilée autour de 6b pour un départ assis morpho et l'avais baptisée "Hara-kiri" (jamais vu à Bleau un fil aussi aiguisé!).
 En fait, elle figurait bien dans la base de données de Bleau-info, mais à 5+, avec une photo d'un grimpeur géant. Pour ma part, sans pad je ne décolle pas. Vous avez compris, cette curiosité n'est pas pour les petits. La voie se trouve sur le bloc du 17 rouge.
















Début novembre, en allant contrôler l'état de mon circuit orange du Troglodyte (près de Nemours), j'ai brossé deux nouveaux passages faciles et un plus ardu, "Pas de quoi s'énerver", un départ assis en 6c. J'en profite pour signaler que le circuit est en parfait état et que je l'ai transformé en ajoutant une dizaine de passages. il y a aussi un jaune tout neuf de 25 numéros et un bleu en préparation. Les blocs sèchent vite car le site est très ensoleillé, il mériterait d'être inscrit au programme dominical (ce qui n'a pas été fait depuis environ... 8 ans).


Quitte à faire le déplacement à Nemours, je suis allé finir ma séance aux Mamouths, derrière le musée de la préhistoire. Près du parking, au bas de la pente, j'y ai découvert le beau bloc de "La belle vie", magnifique 7a hélas réservé aux grandes tailles. Sur ce bloc au sol plat j'ai remis un coup de brosse et parcouru les voies existantes, toutes intéressantes.






J'ai ajouté la grosse fissure évidente qui pourtant avait été négligée. Ce sera donc "Qui par ici?", un 6b en départ assis, un peu plus facile debout, dans un style assez peu courant à Bleau.


Enfin, pour clôturer l'année 2018, voici deux nouveautés au Rocher du Guetteur:


Sur le bloc de "La Gerboulade", à gauche du chemin des Sables du Cul de chien, voici "Gilles et John", à droite de "Réaction exothermique". Départ assis sans le socle par convention, les mains dans les deux fissures horizontales les plus basses. Sortie rouge 6b+, sortie jaune dans "Réaction directe" 6c. Il est possible d'enchaîner aussi plus à gauche par la traversée de Réaction (7a+).



 Un peu plus loin dans le massif, voici le bloc de "Energie d'activation" (fissure au centre). J'ai brossé l'arête à droite qui rejoint la sortie au sommet du bloc. Hawaï a un départ debout par convention les deux mains en inversée sur la vague,sortie au sommet à gauche (6c). Un départ 1m à gauche raccourcit le bloc et le rend un peu plus facile. Enfin l'arête de gauche était parfois empruntée pour repérer la sortie du 7a+; c'est un 5b morpho, avec un départ dynamique vers une partie franche de l'arête. En brossant en-dessous, cela fait un joli 6a, conventionnel et morpho. Départ debout en envergure avec la main basse, crocheter l'arête pour remonter la main. C'est la ligne verte sur la photo.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un commentaire sur les messages sans être connecté au blog, quand le commentaire est rempli à la rubrique " sélectionner le profil ", choisir "nom/URL" et mettre une identité (pseudo, prénom, etc.) à "Nom" et pour l'URL copiez simplement l'adresse du blog : http://grimpeasl91.blogspot.fr
Ensuite apparait le fameux "captcha", certes pénible mais devenu incontournable sur internet et enfin publier le commentaire.
Si problème envoyer un courriel à : asl91escalade.fr
L'administrateur