lundi 28 janvier 2013

Le mauvais passage

Avant de se revoir à Bleau dans quelques mois, un petit retour
en arrière avec des photos de la sortie au mauvais passage que mon incapacité à
vider mon compte gmail m'avait fait stocker en attendant sur mon ordinateur. Finalement, avec une petite aide de Manu et une grosse aide de mon cerveau je suis arrivé à régler le problème et vous pourrez en
constater le résultat ci-après. Ici, pour commencer en douceur un vieux grimpeur en action.


Là ça devient plus hard. Un très vieux grimpeur en action

Toujours des vieux, le plus vieux en "parant" pour rigoler un autre à peine moins vieux

Les mêmes sur un autre rocher


Comme quoi on peut être vieux et ne pas hésiter à exposer la viande
(même faisandée)

Il y a toutefois des limites

Voilà la limite atteinte, il n'ira pas plus haut

Un peu de chair (un peu) plus fraîche sur le même rocher que précédemment.
On remarquera aussi que la parade est faite avec les bras levé pus haut, ce qui s'explique par des articulations moins sclérosées

Je ne suis pas sûr que la parade à une moins soit vraiment efficace

C'est la même chair un peu plus fraîche (et donc plus souple)
qui réussit ce passage devant deux grimpeurs plus très jeunes

La preuve par l'image, on voit la différence de posture (même si le poids qu'il a
 entre les jambes est un gros handicap)

Une des étoiles montantes de la génération intermédiaire

Mazette quelle parade attentive. On se sent en sécurité

Un grand fauve en action avec la chair fraîche qui lui indique une prise de pied
que sa presbytie lui interdit de voir. Le troisième grimpeur est là pour la décoration

Le conseil était bon et le rocher est brillamment réussi

L'étoile montante tout en bas dans un angle retors

Une jeunette se lance à son tour

Comme quoi Corneille avait bien raison, aux âmes bien nées
la valeur n'attend point le nombre des années

On sent toute la décontraction du corps (particulièrement des avant bras et des épaules) dans ce mouvement immobile et on devine l'acuité du regard qui fixe la prochaine prise

Sur le même rocher au départ. Là aussi le regard est essentiel.
On le devine à l'orientation de la calvitie, inclinée à 45°
ce qui prouve que les yeux sont rivés sur l'objectif

C'est toujours la femme entre deux âges qui a remis une petite laine et un
bonnet, montrant pas là que la chair n'est plus si fraîche

On pourra comparer cette position avec la photo du vieux décontracté
un peu plus haut. Ici le regard est vers le bas indiquant un manque certain d'ambition
puisqu'un rocher  sort en haut et pas en bas. Par ailleurs la capuche démontre une certaine crainte de se faire reconnaître (et on comprend pourquoi)

Il est difficile de ne pas penser à une immense araignée, ou une à pieuvre qui
 enserre la roche pour mieux en sentir toutes les aspérités

La reptation verticale continue

Et ça marche

La femme entre deux âges a retrouvé un peu de chaleur et  fait montre
d'une souplesse de bassin qui doit être bien utile dans de nombreuses occasions

Que rajouter de plus ici sinon qu'on aimerait bien être une étoile montante

Un beau mur et un un peu moins beau grimpeur

Mais ce grimpeur pourtant âgé n'en a pas moins réussi avec brio de rocher
engagée qui a résisté aux autres grimpeurs de sa génération

Toujours le même mur où l'allonge n'a pas été inutile

Une sortie tout en élégance. On remarquera encore  le rôle clé
du regard acéré qui fixe la prise de pied cruciale

La femme entre deux âges sur le dernier bloc de la journée

Compagne d'une étoile montante et peut-être étoile montante elle-même


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un commentaire sur les messages sans être connecté au blog, quand le commentaire est rempli à la rubrique " sélectionner le profil ", choisir "nom/URL" et mettre une identité (pseudo, prénom, etc.) à "Nom" et pour l'URL copiez simplement l'adresse du blog : http://grimpeasl91.blogspot.fr
Ensuite apparait le fameux "captcha", certes pénible mais devenu incontournable sur internet et enfin publier le commentaire.
Si problème envoyer un courriel à : asl91escalade.fr
L'administrateur